ACI Congo : Formation des établissements de crédit et de micro-finance sur les déclarations des Teg ACP La tonne du cuivre en hausse de 2,82% sur le marché international ACP Le ministère du Numérique pour l’accompagnement du projet « African Digital Story Plateforme » ACP L’OCC engagé à assurer un contrôle de conformité de qualité à la hauteur de la RDC ACP La RDC : première destination des investissements chinois en Afrique durant les six premiers mois ANP Le Président Bazoum réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre la corruption au Niger ANP Echanges à Niamey entre le premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou et le président de la commission de la CEDEAO ANP Fête de l’indépendance : Des honneurs rendus à plusieurs personnalités ANP Fête de l’arbre sous le thème de ‘’valorisons le moringa pour améliorer l’économie locale’’ ANP Education : Bazoum promet une grande politique de réformes de l’éducation

Lutte contre le terrorisme : L’Egypte va mettre «toute son expérience au service du Burkina»


  14 Juin      9        Securité (2069),

   

Ouagadougou, 14 juin 2021 (AIB)-L’Egypte compte mettre «toute son expérience au service du peuple burkinabè» afin de l’aider à lutter contre le terrorisme qui le frappe depuis 2015, a appris l’AIB lundi.
«J’ai présenté au Premier ministre (Christophe Dabiré) toute notre expérience qui sera mis au service du peuple burkinabè notamment dans le domaine sécuritaire dans la période qui vient », a déclaré lundi l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte au Burkina Faso, Ibrahim Azim  Elkhouli, au sortir d’une audience.
Le Burkina Faso a perdu plus de 130 personnes dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, dans une attaque terroriste à Solhan (Nord), le bilan le plus lourd depuis l’avènement de la crise sécuritaire en 2015.

«Le problème du terrorisme et les problèmes africains doivent avoir des solutions africaines», a estimé Ibrahim Azim  Elkhouli.
Concernant la coopération militaire, le diplomate a indiqué que ce sujet sera en discussion entre les ministères techniques concernés du Burkina Faso et de l’Egypte.
Selon M. Elkhouli, «plusieurs pistes sont déjà en exécution et des propositions seront profondément étudiées des deux côtés afin de réaliser une coopération exemplaire sud-sud».
L’ambassadeur d’Egypte a également expliqué au Premier ministre burkinabè, l’état actuel de la crise du «barrage de la Renaissance en Ethiopie et la démarche de la République arabe d’Egypte de saisir le Conseil de sécurité, hier, dimanche 13 juin 2021».
En rappel, dans la quête d’accroître sa production d’électricité, l’Éthiopie a inauguré en 2011 le barrage de la Renaissance, le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique.
Situé sur le Nil bleu, principal affluent du Nil, ce barrage est au cœur des tensions entre l’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan.

Dans la même catégorie