MAP Signature à Abidjan d’un accord de partenariat entre l’AMPCC et l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire MAP Soldats ivoiriens détenus au Mali: Arrivée à Bamako d’une mission de la CEDEAO Inforpress Médico realça importância dos cuidados primários na prevenção de doenças do coração Inforpress Ministro da Cultura participa na Conferência Mundial sobre Políticas Públicas do sector Cultural e Desenvolvimento Sustentável Inforpress Ex-produtora cultural Samira Pereira é mote de filme produzido pela actriz portuguesa Flávia Gusmão Inforpress Santo Antão: Edil do Porto Novo diz que ensino superior é “sonho realizado” por “todos os santantonenses” Inforpress São Vicente: Presidente do Mindelact representa Cabo Verde no 1º Congresso Internacional de Espectadores de Teatro em Barcelona Inforpress HUAN já pode fazer exames de imagem aos doentes na Unidade de Cuidados Intensivos Inforpress Governo traça estratégias para desenvolver ecossistema de inovação Inforpress São Vicente: Cruzeiros do Norte lança campanha a favor de famílias do Calhau afectadas pelas chuvas

Lutte contre les terroristes : Les FAMa poursuivent leur offensive (Etat-major des Armées)


  3 Mars      87        terrorisme (16),

   

Bamako, 03 mar (AMAP) Les Forces armées maliennes (FAMa) continuent, dans le cadre du plan Maliko et l’opération Kèlètigui, de consolider les acquis opérationnels « face à des terroristes de plus en plus fébriles », selon un communiqué de l’état-major général des Armées publié le 1er mars.

Le communiqué précise que les FAMa poursuivent leur dynamique de recherche et de destruction des sanctuaires des terroristes « dont les capacités de nuisance reposent désormais sur la pose d’Engins explosifs improvisés (EEI), les tirs indirects et la prise des civils comme boucliers humains ».

Selon l’état-major général des Armées, « cette opération est jusque-là couronnée par un franc succès malgré les poses d’Engins explosifs improvisés (EEI) et les embuscades auxquelles les FAMa réagissent vigoureusement en infligeant de lourdes pertes aux groupes armés terroristes ».

Depuis son dernier communiqué, en date du 22 février 2022, souligne l’état-major général, l’Armée malienne intensifie les actions de recherche, de renseignement et de contrôle des zones, particulièrement au Centre et dans le Sud du Mali. Au de lla semaine écoulée, sur le théâtre Est de l’opération Maliko, les unités des FAMa ont continué les missions de sécurisation des personnes et des biens dans les localités et sur les routes nationales 16,17 et 20.

SUCCES OPERATIONNELS – Sur le théâtre Centre, suite aux opérations de sécurisation des FAMa, du 24 au 28 février, dans les zones d’Alatona, Niono, Bandiagara, Bankass, Mandoli et Koro, la situation sécuritaire est calme. « Toutefois, elle est imprévisible à cause de la pose des engins explosifs improvisés très élevée et le harcèlement des populations par des équipes de 2 à 4 terroristes », fait noter le communiqué. L’état-major général des Armées estime que « la peur a changé de camp car l’ennemi est en fuite vers les frontières et en dissimulation dans la population ». Le bilan est d’un véhicule FAMa touché par un EEI, 08 terroristes neutralisés, 03 bases démantelées, 07 suspects arrêtés, 03 EEI détruits. Mais aussi 02 AK-47, 45 téléphones, 03 détonateurs et 03 batteries de mise en œuvre d’EEI récupérés.

Les opérations menées par les FAMa dans la Région de Tombouctou (Nord) ont permis d’interpeller, dans la journée du 27 février dernier, à Niafunké, 04 présumés terroristes dont un logisticien, qui ont tous été mis à la disposition de la gendarmerie. Parmi les quatre personnes interpellées, trois ont affirmé leur appartenance à un groupe terroriste.

En zone Sud, soutient le communiqué de l’état-major général des Armées, lors des patrouilles dans la zone de Kignan, près de Sikasso, 05 présumés terroristes ont été interpellés et mis à la disposition de la gendarmerie nationale.

Pendant ce temps, les unités FAMa dans la Zone de Nara (Ouest) poursuivent leurs missions de contrôle et de sécurisation des personnes et des biens.

L’état-major général des Armées informe les populations que les engins explosifs improvisés découverts et neutralisés ont permis à nos forces d’avancer vers ces terroristes et d’interpeller plusieurs d’entre eux. D’après le communiqué, « face à un rapport de force défavorable, ces groupes armés ont décidé d’éviter tout contact avec les FAMa ».

L’état-major rassure que les actions de recherches du renseignement, de surveillance, de poursuite et de neutralisation des terroristes « se poursuivront inéluctablement pour le retour de la paix et de la quiétude sur l’ensemble du territoire national ».

Dans la même catégorie