APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Malawi: Le vice-président arrêté suite à des allégations de corruption


  26 Novembre      23        justice (233),

 

Lilongwe, 26/11/2022 -(MAP)- Le vice-président du Malawi, Saulos Klaus Chilima, a été arrêté vendredi après plusieurs mois d’enquête sur des allégations de corruption, a indiqué le Bureau anti-corruption (ACB).

«M. Chilima est accusé d’avoir accepté au moins 280.000 dollars et d’autres articles d’un homme d’affaires britannique, Zuneth Sattar, entre mars et octobre 2021 en échange de l’attribution de contrats par le gouvernement du Malawi», a déclaré l’ACB dans un communiqué.

Il a ajouté que le vice-président qui aurait aidé deux sociétés liées à M. Sattar, sera traduit en justice et devrait faire face à au moins six chefs d’accusation, dont trois pour pratiques de corruption par un agent public.

Par ailleurs, l’ACB a rappelé qu’il a entamé depuis plusieurs mois ses enquêtes sur le lien entre l’homme d’affaires britannique et des fonctionnaires au Malawi concernant le pillage présumé des ressources de l’État en influençant l’attribution de contrats par le biais du système de passation des marchés publics.

M. Chilima qui a été libéré sous caution, a plaidé non coupable devant le tribunal, appelant à laisser le processus judiciaire suivre son cours.

Suite à ces accusations, le Président du Malawi, Lazarus Chakwera, a dépouillé M. Chilima en juin dernier de tous ses pouvoirs, dans la mesure où la constitution du pays ne lui permet pas de suspendre ou de révoquer son vice-président, également élu aux élections.

Par ailleurs, M. Chakwera a dissous en janvier l’ensemble de son gouvernement à la suite d’allégations de corruption contre trois ministres en exercice.

Dans la même catégorie