GNA NADMO Officials tour communities affected by floods in Ashanti GNA Social Welfare Girl’s Vocational Centre appeals for support to renovate burnt dormitory Inforpress Ministro garante que estátua de Ildo Lobo será erguida em Pedra de Lume com a retoma do turismo Inforpress Cabo Verde perto de atingir 80% da população com primeira dose da vacina contra a covid-19 Inforpress Procurador-Geral da República espera para breve a instalação do Campus da Justiça Inforpress Ministério da Saúde promove ateliê de capacitação em reanimação fetal e actualização do Partograma Inforpress Cabo Verde deve continuar atento às dinâmicas de cooperação para o desenvolvimento –conferencista Inforpress Cidade da Praia: Cantora Marta Hugon apresenta o seu quinto álbum intitulado “Coração na Boca” AIP Le président de la Guinée Bissau attendu mercredi à Conakry AGP Gabon/La sécurité aérienne: GSEZ Airport s’engage à réduire le taux d’accidents

Mali: deux Casques bleus tués dans le centre du pays (ONU)


  25 Janvier      30        Militaire (464), Securité (2126),

   

Bamako, 25/01/2019 (MAP) – Deux Casques bleus de l’ONU au Mali ont été tués vendredi dans l’explosion d’une mine au passage de leur convoi dans le centre du pays, a annoncé la Mission de l’ONU au Mali (Minusma).

« Ce matin vers 06H00, un véhicule d’un convoi logistique de la Minusma a heurté une mine aux environs de Douentza, région de Mopti », selon un communiqué de la Minusma, ajoutant que « deux Casques bleus ont trouvé la mort » et plusieurs ont été blessés, dont certains grièvement, sans indication sur leur nationalité.

Le 20 janvier, dix Casques bleus tchadiens ont été tués à Aguelhok (nord-est), dans l’attaque la plus meurtrière contre la Minusma depuis son déploiement en 2013, revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, principale alliance armée du Sahel liée à Al-Qaïda.

La Minusma est la plus coûteuse en vies humaines des actuelles opérations de maintien de la paix de l’ONU, avec près de 180 morts, dont plus d’une centaine dans des actes hostiles, soit plus de la moitié des Casques bleus tués dans le monde depuis cinq ans.

Dans son dernier rapport trimestriel sur le pays, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a souligné la croissance continue des attaques à l’engin explosif improvisé.

« Le nombre d’attaques de ce type n’a cessé d’augmenter depuis janvier 2018, pour atteindre 192, alors qu’il n’y en avait eu que 124 pendant la même période en 2017 », selon le rapport.

Dans la même catégorie