APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Mali: un soldat et un civil tués dans une attaque terroriste dans l’Ouest


  1 Décembre      82        armée (302), sécurité (496),

 

Bamako, 01/12/2022 (MAP) – Un soldat malien et un civil ont été tués dans une attaque survenue dans l’ouest du Mali, ont indiqué des médias et un responsable administratif local.

L’attaque a eu lieu mercredi soir à Yélimané, ville proche de la frontière avec la Mauritanie, dans la région de Kayes, zone où les attaques terroristes sont rares, rapportent des médias.

Les deux victimes sont « un militaire et le gardien de la douane », après l’attaque du camp militaire et des locaux de la douane, a  déclaré le préfet de Yélimane, Madikama Diawara, confirmant des informations de l’Association Cercle de Yélimané, une organisation locale.

« Cette attaque terroriste a créé une grande frayeur mais Dieu merci, les terroristes ont été repoussés par les FAMa » (Forces armées maliennes), a dit le préfet, cité par des médias.

« Ca a été un déluge de feu. Les jihadistes ont tout détruit sur leur passage. Après le nord, le centre, si l’ouest du Mali devient la cible, nous devons changer de stratégie » dans la lutte contre les jihadistes, a indiqué un élu de Yélimané, sans plus de détails.

L’armée malienne n’a pas encore communiqué sur cette attaque.

Le Mali est confronté depuis 2012 à des attaques jihadistes récurrentes et est plongé dans une profonde crise sécuritaire et politique.

Dans la même catégorie