GNA Fix country demo hits Takoradi AIP Côte d’Ivoire : Les économies africaines ont besoin de financement pour se redresser,le président de la RDC GNA MMDCE’s nominations: WiLDAF-Ghana disappointed in the nomination of few women GNA Krachi East NPP throws support for MCE nominee GNA Ghanaians in Saudi Arabia asked to be law-abiding GNA Dr Kingsley Nyarko leads clean-up exercise at Kwadaso GNA ‘Report cases of domestic violence’ GNA Ghanaians urged to repent from sinful acts for nation’s progress ANP Tahoua : Ouverture d’un atelier de formation sur l’utilisation de la trousse et l’élaboration des plans d’actions des avocats genres MAP En Afrique, les retards de la vaccination pèsent sur le développement (PNUD)

Mamou-Education : 14 458 candidats à l’examen de fin d’étude élémentaire  dont 7 012 filles dans la région


  31 Juillet      60        Education (5679),

   

Mamou, 31 juillet (AGP)- Après le baccalauréat unique et le brevet d’étude du premier cycle, les élèves de la 6ème Année ont entamé les premières épreuves du Certificat d’Etude Elémentaire (CEE) samedi, 31 juillet 2021 à Mamou.
Dans la région administrative de Mamou, ils sont au nombre 14 458 candidats dont 7 012 filles pour 84 centres, 520 salles de classe encadrés par 1040 surveillants.

Dans la préfecture de Mamou, c’est le groupe scolaire Saint Joseph de Cluny situé dans le quartier Almamya résidence qui a servi de cadre à la cérémonie de lancement des premières épreuves.

C’était en présence d’une forte délégation des autorités éducatives de la région et de la préfecture de Mamou, de la députée uninominale de Mamou et certains responsables administratifs de la préfecture et de la région administrative de Mamou.

Rencontré, Elhadj Kerfalla Mansaré, inspecteur régional de l’éducation de Mamou a indiqué que les deux (2) premiers examens, c’est-à-dire le baccalauréat et le BEPC, se sont déroulés dans les meilleures conditions avec aux statistiques deux (2) cas de fraude pour saisie de téléphones au baccalauréat, un (1) cas de fraude pour saisie de téléphones au BEPC et un (1) cas d’abandon.

Dans la même catégorie