ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes influenceurs formés sur l’exploitation des médias sociaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le GIE-APAZ veut intensifier la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite de l’anacarde dans le Gontougo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’édition 2021 du prix national des droits de l’Homme lancé sous le sceau de la Cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Des élus examinent les Directives africaines sur l’assainissement (Communiqué)

Mandiana-Société : Plus de 60 familles sinistrées par les pluies diluviennes!


  2 Septembre      13        Divers (1128), Environnement/Eaux/Forêts (3294),

   

Conakry, 02 sept (AGP)- Toute la nuit du 1 er septembre, il a plu à torrents sur les 12 communes de la préfecture de Mandiana. La Commune rurale de Koundian qui abrite un micro barrage agricole située à 75 km du chef-lieu a été durement touchée par l’inondation causée par les eaux de pluies.

Les districts situés en amont du barrage à savoir, Koundian, Framadia et Franidoun en ont également payé les frais. Pas de pertes en vies humaines mais des dégâts matériels importants.

Selon le maire de Koundian, Mamadi Sakho, le bilan de ces pluies diluviennes est le suivant pour les trois districts : 60 familles sinistrées ; 87 bâtiments en dur où l’eau est montée à 90cm au-dessus des soubassements; 107 cases rondes écroulées à contenu irrécupérables ; des greniers à vivres sous l’eau ; des latrines débordés qui versent les déchets dans les familles, les puits sous l’eau avec le risque d’apparition des maladies hydriques.

Pour l’heure, Koundian est coupé de tous les districts situés en amont du barrage à cause de la montée du niveau d’eau dans les marigots et rivières.

Le plus inquiétant, c’est qu’une partie du barrage a été débordée par les eaux. Les plaines aménagées et les cultures sont submergées ; chose qui représente une vive préoccupation pour les autorités locales.

Sinon les baromètres naturels auxquels les paysans se réfèrent sont en bon état cette année et annoncent une bonne récolte si les conditions météorologiques ne changent pas à la dernière minute.

Dans la même catégorie