GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

Mandiana/santé : Lancement d’un programme de dépistage et de prise en charge des malades du VIH/SIDA


  14 Juin      5        Santé (11060),

   

Mandiana, 14 juin (AGP)- Les activités du programme conjoint ONU/SIDA 2021/2022, de lutte contre la transmission du SIDA et la prise en charge des personnes infectées, ont été officiellement lancées vendredi, 11 juin dans la préfecture de Mandiana, rapporte le correspondant de l’AGP.

La cérémonie de lancement a regroupé près 116 participants à la maison des jeunes sous la présidence du gouverneur de la région administrative Kankan, M. Sadou Keita.

L’objectif selon les initiateurs du projet, est de diminuer la transmission du virus SIDA et de prendre en charge les malades dépistés, lors des tests de dépistage communautaire dans une préfecture considérée comme zone favorable à la transmission de cette pandémie à cause de la présence de nombreuses mines d’or.

Dans son intervention, le préfet de Mandiana, Mohamed Lamine Doumbouya, a loué les efforts du gouvernement à travers le secrétariat exécutif du Comité National de Lutte contre le VIH/SIDA (CNLS). Il s’est surtout réjoui du choix de sa préfecture pour abriter un tel projet au cours duquel il sera question dit-il, de lutter contre la transmission du Sida.

Le Représentant Pays /SIDA a indiqué que : « Si des dispositions ne sont pas prises, on risque de ne pas atteindre l’objectif zéro malade en 2030. »

Le secrétaire exécutif du CNLS Dr ABASS DIAKITE a exprimé ses inquiétudes face à l’afflux des chercheurs d’or dans les différentes localités de Mandiana. Il a invité le personnel soignant à plus de vigilance pour que la chaîne de transmission du virus sida soit sous contrôle.

En lançant les travaux, le gouverneur de Kankan, Sadou Keita a demandé à la population d’accepter de collaborer avec les équipes de dépistage en vue dit-il, de permettre au projet d’atteindre ses objectifs.

A préciser que parmi les participants, on a noté la présence des 12 maires des communes urbaine et rurale, les 14 chefs de centre de santé, les groupements féminins des 12 communes, les leaders religieux, les syndicats des différentes corporations socioprofessionnelles.

Dans la même catégorie