APS KAFFRINE : UN CANDIDAT AU BAC EXCLU POUR USAGE DU TÉLÉPHONE APS FATOU KINÉ DIAKHATÉ, UN NOUVEAU DÉPART AVEC L’ART-THÉRAPIE GNA Government to install robust systems to stem threats at Ghana’s frontiers GNA Government make strides in road construction GNA Residents of Chorkor sensitized on gender-based violence GNA Three Ghanaians emerged winners in 2021 Women in Agribusiness Awards APS CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR) APS LA COUR SUPRÊME SE VEUT « TRÈS ATTACHÉE À L’ACCÈS AU DROIT » (PREMIER PRÉSIDENT) APS GCO DIT AVOIR PRODUIT 362. 000 TONNES DE SABLES MINÉRALISÉS AU COURS DU PREMIER SEMESTRE 2021 APS THIÈS : AUTORITÉS ACADÉMIQUES ET ADMINISTRATIVES SATISFAITES DU DÉMARRAGE DU BAC

MATI DIOP DANS LE JURY OFFICIEL DU 74E FESTIVAL DE CANNES


  24 Juin      8        Cinéma (190),

   

Dakar, 24 juin (APS) – La réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a été choisie pour faire partie du jury officiel de la 17e édition du prochain Festival de Cannes (6-17 juillet) dont la liste a été rendue publique jeudi.

Le jury présidé par le réalisateur américain Spike Lee compte huit membres – cinq femmes et trois hommes – de sept nationalités différentes et venant de cinq continents, indique un communiqué.

Outre la réalisatrice sénégalaise, il y a l’auteur et interprète Mylène Farmer (Canada- France), la productrice et scénariste Maggie Gyllenhaal (USA) mais aussi la réalisatrice Jessica Hausner (Autriche).

La réalisatrice Mélanie Laurent (France), le producteur et réalisateur Kleber Mendonça Filho (Brésil), l’acteur Tahar Rahim (France) et l’acteur Song Kang-ho (Corée du Sud) en font également partie.

« Le jury officiel aura le privilège de découvrir les 24 films de la compétition internationale 2021. Le monde ou presque, à l’image de la sélection officielle, sera donc au rendez-vous de ces avant-premières tant attendues », peut-on lire dans le communiqué du comité d’organisation du festival.

Deux films africains ont été retenus dans la sélection officielle, à savoir « Lingui, les liens sacrés » de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad) et « Haut et fort » de Nabil Ayouch (Maroc).

Mati Diop a remporté en 2019 le « Grand Prix » du festival de Cannes avec son film « Atlantique », un regard féminin sur le drame de l’émigration clandestine à travers l’histoire de ceux qui sont restés au bercail.

Ce long métrage de Mati Diop, qui vit et travaille entre Paris et Dakar, a été ensuite retenu dans la liste des 10 meilleurs films internationaux par les Oscars du cinéma américain.

Auparavant, elle avait réalisé plusieurs moyens et courts métrages, dont « Snow Canon » (2011), « Big in Vietnam » (2012), « Mille Soleils » (2013). Elle a également sorti « In My Room » (2020).

Dans la même catégorie