ANP Tahoua : Ouverture d’un atelier de formation sur l’utilisation de la trousse et l’élaboration des plans d’actions des avocats genres MAP En Afrique, les retards de la vaccination pèsent sur le développement (PNUD) MAP L’ONU appelle le Kenya à puiser dans ses financements privés pour réaliser les ODD GNA Kumbungu youth urged to be ambassadors of peace ANP Niamey : Les journalistes à l’école de production des outils de sensibilisation pour la lutte contre l’insécurité et le mariage précoce ANP L’OIF compte installer la « Radio Jeunesse Sahel » à Niamey ANP Niger : 6,5 milliards de F CFA de la France en soutien au développement des communes des régions de Tahoua et Tillabéry frappées par l’insécurité AIP Côte d’Ivoire : La Chine va fournir au monde deux milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 d’ici la fin de l’année AIP Côte d’Ivoire: 25 enseignants de l’INFAS instruits sur le civisme AIB Burkina : Un jeune d’environ 20 ans tente d’escroquer 5 millions de FCFA à ses parents

Matoto-Education : Lancement des épreuves de l’Examen d’entrée en 7eme année session 2021


  31 Juillet      141        Education (5679),

   

Matoto, 31 Juil. (AGP)- Les épreuves du Certificat d’Etude Élémentaire (CEE) session 2021 ont été lancées officiellement samedi 31 sur toute l’étendue du territoire national.

C’est au collège Sayfoulaye Diallo de Gbessia dans la commune de Matoto, que les premières épreuves ont été lancées par le maire de la commune Mamadouba Toss Camara en compagnie des autorités éducatives de ladite commune.

Devant les candidats, le maire a d’abord encouragé et invité chacun à compter sur ses efforts personnels non sur l’aide extérieure.

« Chers candidats, je vous demanderais de se libérer la tête. D’être serein, de faire en sorte comme si vous êtes en classe habituellement et affronter vos épreuves. Votre toute première fierté c’est aujourd’hui sur le plan national. C’est de ne pas écouter son collègue pour se mettre sur un mauvais chemin. Ce que vous avez appris durant l’année, essayez conformément à vos sujets de les répondre. De ne pas se laisser influencer. Car aucune fraude ne sera tolérée.» prévient le maire.

« Chers surveillants, je vous demanderais aussi, de ne pas accepter de mettre l’avenir de nos enfants en cause. Surtout de tenir à la rigueur, et à la transparence. Cette année est différente des autres années, parce que, toutes les mesures ont été prises, je vous demanderais la sérénité et surtout mettez-vous en tête que la tolérance est zéro. » S’est-il adressé aux surveillants.

A noter que cette commune seule compte 25.570 candidats dont 13.153 filles, répartis dans 63 centres.

Dans la même catégorie