ANP COVID-19 : ‘’Les vaccins sont sûrs et qu’il faut aller se faire vacciner dès que les vaccins sont disponibles’’ (Président parlement CEDEAO) ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano

MBOUR : UN OUTIL NUMÉRIQUE POUR LA PRISE EN CHARGE DES PRÉOCCUPATIONS DES JEUNES EN GESTATION


  21 Mars      19        Technologie (464),

   

Saly-Portudal (Mbour), 21 mars (APS) – Les responsables de l’Alliance pour la République (au pouvoir) du département de Mbour (ouest) et leurs alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) travaillent à la mise en place d’un outil numérique pouvant aider à une ‘’meilleure prise en charge’’ des préoccupations de la jeunesse.

’’A travers cet outil, nous voulons faire la cartographie de la demande d’emploi mais aussi mesurer l’ampleur de la situation de la jeunesse dans le département de Mbour, avant la tenue du Conseil présidentiel du 10 avril prochain’’, a expliqué Aïssatou Sophie Gladima, responsable APR et ministre du Pétrole et de l’Energie, au cours d’une réunion sur l’emploi des jeunes.

Il ne s’agit pas d’une rencontre politique, c’est une réponse à ce que le président de la République veut mettre en place pour une meilleure prise en charge des préoccupations de la jeunesse, notamment la demande pressante de notre jeunesse en matière d’emploi, d’employabilité et d’entreprenariat, a précisé, samedi, Aïssatou Sophie Gladima en présence de la plupart des élus locaux du département.

’’Il y a un nouveau cycle dans le monde. C’est celui des médias, des réseaux sociaux, etc. Mais, il faudrait qu’on utilise cet outil de la façon la plus positive possible, parce qu’il peut nous permettre d’avoir les informations fiables par rapport aux jeunes et les corréler avec les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) pour les remettre au préfet qui va l’emmener au niveau Conseil présidentiel’’, a-t-elle dit.

’’Cette fois-ci, nous avons voulu partir de la base pour aller au sommet de la pyramide. Pour y arriver, nous allons d’abord écouter les jeunes, essayer de savoir quels sont les besoins en formation et en emploi dans chacune des seize communes du département ainsi que les opportunités pour pouvoir remonter ces informations au niveau central’’, a souligné le président du Conseil départemental de Mbour, Saliou Samb.

Dans la même catégorie