MAP CAN de futsal (1ère journée/Groupe B): l’Egypte surclasse la Libye (4-0) MAP Mali: l’organisation des élections est conditionnée par la stabilisation du pays (Premier ministre) MAP Éthiopie: Plus de 21 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en 2024 (ONU) MAP Côte d’Ivoire: une épidémie de peste porcine déclarée dans le centre-ouest du pays MAP Vienne: Le Maroc à l’affiche de la 22ème édition du Festival « Salam Music & Arts » MAP La Côte d’Ivoire prend des mesures pour sanctionner les atteintes à l’environnement MAP L’oléoduc reliant Angola et la Zambie sera construit au 2ème trimestre (ambassadeur) MAP Maroc : retour à l’heure GMT+1 à partir du dimanche 14 avril à 02h00 AGP Guinée: Incendie dans un entrepôt de l’EDG à Hamdanlaye ACI Congo/Turquie: Vers la signature d’un accord entre les bibliothèques nationales des deux pays

Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique


  29 Février      35        Economie (20896),

 

Niamey, 29 fev (UNA-ANP)-La 44ème session du Forum Al-Baraka pour
l’économie islamique a été lancée, le mercredi 28 février 2024 à
l’Université Prince Muqrin bin Abdulaziz de Médine en Arabie Saoudite,
sous le thème « les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de
l’économie islamique ».

Placée sous le patronage du Gouverneur de la région de Médine, le
Prince Salman bin Sultan bin Abdulaziz et avec la participation d’un
large éventail des experts et des spécialistes, cette nouvelle session
intervient dans un contexte de changements économiques qui exigent
l’activation des aspects pragmatiques et la contribution à
l’exploration des objectifs économiques globaux de l’économie
islamique qui se chevauchent avec ceux de l’économie contemporaine,
tels que le concept de reconstruction, de sécurité, d’autonomisation,
d’équilibre, de justice et de durabilité.

Au lancement des activités, le président du conseil d’administration
du forum, Abdullah bin Saleh Kamel, a retracé l’histoire de
l’organisme depuis sa fondation, il y a quarante-deux ans, par le
défunt homme d’affaires cheikh Saleh Kamel.

Dr Saad ben Nasser al-Chithri, conseiller à la cour royale et membre
du Conseil des oulémas a, quant à lui, salué les efforts des
chercheurs participants pour leurs idées, opinions et leur
jurisprudence religieuse, économique et financière, en soulignant
l’effort constant dans le développement de cette session et les
sessions précédentes du Forum, qui ont eu un impact dans la création
de produits financiers bénéfiques pour l’économie islamique.

De son côté, le président de l’Université Prince Muqrin bin Abdulaziz,
le Dr Bandar bin Mohammed Hajjar, a exposé les principaux thèmes des
travaux du forum, qui traitent trois axes principaux : les banques
islamiques et le secteur non lucratif, ainsi que la génération des
jeunes investisseurs influents en Occident et leurs points communs
avec l’économie islamique et comment les explorer.

Il a également abordé les crises financières mondiales et le dialogue vain.

Prenant la parole à cette occasion, le secrétaire général du Centre de
recherche islamique à Al-Azhar Al-Sharif, le Dr Nazir Ayyad, a
souligné que la charia islamique possède toutes les caractéristiques
lui permettant de promouvoir un système économique idéal qui répond
aux aspirations individuelles et aux intérêts de la société.

Notons que ce lancement a été marqué par la signature de deux
conventions de coopération bilatérales entre le Forum Al-Baraka pour
l’économie islamique, le Centre saoudien d’arbitrage commercial « SCCA »
et l’administration religieuse des musulmans de la Fédération de
Russie.

Ces accords visent à contribuer à la réalisation des objectifs du
forum en promouvant le concept de l’économie islamiques et le
développer dans sa globalité.

Dans la même catégorie