ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes influenceurs formés sur l’exploitation des médias sociaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le GIE-APAZ veut intensifier la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite de l’anacarde dans le Gontougo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’édition 2021 du prix national des droits de l’Homme lancé sous le sceau de la Cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Des élus examinent les Directives africaines sur l’assainissement (Communiqué)

« Même pas mort », nouveau livre de Youssef Amine El Alamy, paru aux éditions Le Fennec


  6 Août      28        Livres (171),

   

Rabat, 06/08/2020 (MAP) – « Même pas mort » est l’intitulé d’un nouveau roman de l’écrivain et poète marocain Youssef Amine El Alamy, paru aux éditions Le Fennec en deux langues, français et arabe.

Dans ce nouvel ouvrage, Youssef Amine El Alamy, inconsolable un quart de siècle après la mort de son père, décide de ressusciter la mémoire de son père. Il déterre ainsi son passé pour lui inventer un avenir et le remettre au monde.

Dans sa quête du père, l’auteur n’hésite pas à endosser son identité, à porter son visage « comme on porte un masque qui dévoile plus qu’il ne cache », lit-on dans la note de présentation de l’ouvrage.

Dans ce roman, le lecteur retrouve « le goût de l’auteur pour les retournements et l’invention », lui qui n’hésite pas « à prédire le passé et à se souvenir du futur ».

Porté par une écriture subtile à la fois douce et mordante, poursuit l’extrait représentatif, « Même pas mort » est un récit envoûtant, émouvant et bouleversant. Un « pied de nez à la mort et un hymne à la vie ».

Écrivain et artiste marocain, Youssouf Amine Elalamy est l’auteur de plusieurs romans,dont « Un Marocain à New York », « Les clandestins » (Prix Grand Atlas et Prix Le Plaisir de Lire), « Oussama mon amour » et « Drôle de printemps ».

Auteur francophone, Youssouf Amine Elalamy publie en 2005 « Tqarqib Ennab », un livre en Darija (arabe dialectal marocain) et obtient en 1999 le Prix du meilleur récit de voyage décerné par le British Council International pour ses écrits en anglais. Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Dans la même catégorie