MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

MISE EN ŒUVRE DU PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT:  LE CHEF DE L’ETAT OUVRE LE PREMIER FORUM TOGO-UE


  13 Juin      42        Développement humain (242), Politique (18623),

   

Lomé, 13 juin (ATOP) – Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a ouvert, le jeudi 13 juin, le premier forum économique Togo-Union Européenne (UE) qui se tient, les 13 et 14 juin à Lomé, sous le thème « Bâtissons des relations économiques durable et sereines entre le Togo et l’UE».

Ce forum s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) 2018-2022. Il réunit 400 participants dont 300 investisseurs des 28 Etats membres de l’UE et du Togo y compris de la diaspora togolaise. La finalité est d’explorer les opportunités d’investissement et de partenariat entre le Togo et l’UE.

Il est prévu au cours de ces assises, la conclusion d’un protocole d’accord entre l’UE et la Banque Africaine de Développement (BAD), le lancement de la chambre de commerce et d’industrie (CCIT) UE-Togo et la signature d’un mémorandum d’accord entre la CCIT et ses homologues européennes. Il y aura également des rencontres, des plateformes de réseautage et l’animation de sessions spéciales consacrées aux principaux axes du PND. Des personnalités de renom animeront également une table ronde de haut niveau axée sur « le développement soutenu, inclusif, durable et équilibré du Togo ». A cela s’ajoutent des sessions parallèles traitant des opportunités d’investissements dans l’agriculture et l’agro-business, dans les secteurs manufacturier, de l’électricité et de l’énergie. Au cours des sessions plénières, les participants plancheront sur l’accès au financement et au crédit, la promotion des entrepreneurs femmes et jeunes au Togo, le rôle des partenaires au développement et des agences donatrices dans le processus du développement socioéconomique des pays.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du vice-président de la Commission Européenne, chargé de l’Emploi, de la Croissance, de l’Investissement et de la Compétitivité, Jyrki Katainen et d’autres personnalités.

Le président Gnassingbé a, à l’occasion, reconnu la place de la jeunesse dans le développement du pays au regard de son importance et de son dynamisme dans la mise en œuvre du PND. Pour lui, en lui offrant des perspectives de son épanouissement, « nous la préservons des périls dans lesquels elle est souvent entrainée ».
Il a indiqué que la démocratie à la base, notamment à travers la décentralisation contribuera également à promouvoir la responsabilité et l’implication des populations, en renforçant la participation des communautés à la gestion de leurs collectivités. Le président de la République a exhorté le secteur privé local et international à accompagner le Togo dans sa marche vers le développement en investissant dans les différents axes du PND.
Le vice-président de la Commission Européenne a rassuré de la volonté de son institution à soutenir le Togo. « Créer de la croissance et des emplois durables est un impératif économique et social. L’investissement public a un rôle crucial à jouer pour poser et réguler les bases d’une croissance inclusive et durable. L’investissement privé est quant à lui essentiel pour augmenter la demande et la compétitivité, favoriser l’innovation, créer des emplois et améliorer les conditions de vie des populations. Libérer le potentiel de l’investissement privé est la clef pour relancer l’économie mondiale en général et l’Economie africaine en particulier », a-t-il poursuivi
Le commissaire de l’EU et le Premier ministre togolais, Sélom Klassou ont animé une conférence de presse après la session inaugurale sur le « développement soutenu, inclusif, durable et équilibré du Togo ». Les deux intervenants sont revenus sur l’importance dudit forum et les nouvelles stratégies de l’UE pour créer 10 millions d’emplois en Afrique subsaharienne. M. KLassou a exhorté la population togolaise à créer les conditions optimales pour attirer une part importante de ces emplois vers le Togo.

 

Dans la même catégorie