MAP Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement désigné président du Burkina Faso ACP Le ministre de l’EPST rassuré de la qualité des soins administrés aux enseignants dans leur mutuelle ACP Le projet de loi sur la presse bientôt examiné en Conseil des ministres ACP Le Premier ministre SamaLukonde inspecte les chantiers des 9ème jeux de la Francophonie à Kinshasa ACP Pré-COP27 : les ministres des Etats de la CEEAC font bloque en faveur de la biodiversité APS MACKY SALL INSISTE SUR LE RESPECT DU QUANTUM HORAIRE ET LA QUALITÉ DU SYSTÈME ÉDUCATIF APS OUSMANE SYLLA, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DAKAR DEM DIKK APS UN VASTE PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES EN GESTATION APS LA LOI DE FINANCES 2023 PROJETÉ À PLUS DE 6400 MILLIARDS DE FRANCS CFA (OFFICIEL) AGP Kindia : Les dépouilles de Kèlèti Kéita, son épouse et leur dernier garçon bientôt rapatriés dans leur pays natal la Guinée pour inhumation

Mise en place de la télé-déclaration et du site web pour gérer le système des cotisations


  13 Août      22        Administration (63),

   

Brazzaville, 13 Août (ACI) – La Caisse nationale de la sécurité sociale (Cnss) a lancé, le 12 août à Brazzaville, la télé-déclaration et le site web pour faciliter le travail des employeurs, en vue d’obtenir les formulaires et certaines informations concernant le fonctionnement de la Cnss, sans effectuer un déplacement.

Cette télé-déclaration des cotisations sociales et de la Taxe unique sur les salaires (Tus) est disponible en ligne, via le site internet de la Cnss, www.cnss.cg. A cette occasion, le directeur général de Kayi softwane and solutions (Kayi’s), M. Ahmadou Yéri Diop, a présenté les deux outils aux participants, dans le but de leur expliquer le processus d’utilisation de ces instruments qui vont permettre de dématérialiser certaines opérations, dont la déclaration des cotisations pour les assurés sociaux, cela pour faciliter la vie des employeurs.

Concernant la télé-déclaration, une plateforme de déclaration nomination (nominative ?) des salaires et des cotisations sociales, le directeur général de Kayi’s a précisé que cet outil va donner aux employeurs les moyens de faire dans leur bureau la télé-déclaration tous les mois via fichier normalisé. En effet, l’ensemble des cotisations de chaque travailleur va permettre à la Cnss d’alimenter les comptes individuels des travailleurs pour gérer leur carrière et leur retraite.

Par ailleurs, M. Ahmadou Yéri Diop a dit que cet outil va permettre à la caisse de mieux gérer son système des cotisations. Ainsi, il a souligné que dans la gestion de la carrière, il est fondamental d’avoir les détails des salaires aux cotisations faite mensuellement durant toute la carrière des travailleurs.

Poursuivons son propos, il a fait savoir que le site web de la Cnss, avec la nouvelle charte graphique, va rendre disponible l’ensemble des informations liées aux cotisations, notamment les prestations, les maladies professionnelles, les pensions, les accidents au cours du travail et toutes les problématiques en matière de communication et d’information.

Ces outils vont faciliter la communication et la vie des employeurs dans la réduction des déplacements, dans les frais de dématérialisation, en permettant de faire le gain dans la consommation du papier, de l’encre et par la disponibilité de la main-d’œuvre appelée à faire le travail, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur du capital humain de la Banque commerciale internationale (Bci), M. Lillyan Akiera, a félicité la Cnss pour cette initiative qui va permettre aux employeurs de gagner en temps et en efficacité. Aujourd’hui, la Cnss ne peut pas rester en marge de l’évolution, notamment dans la modernisation de son organisation. A travers le site internet et la plateforme de la télé-déclaration, le travail des employeurs va être allégé.

«Avec le temps, on va récolter les fruits de cette modernisation. Le site internet ainsi présenté est rapide et fluide. Je pense qu’après plusieurs années, on va valoriser ce travail de la Cnss», a confié M. Akiera.

Dans son mot de circonstance, le directeur général de la Cnss, M. Evariste Ondongo, a dit que sa structure a l’obligation du reversement des cotisations sociales et que cela est assujetti à une autre obligation, à savoir la déclaration des salaires et la déclaration des cotisations. Selon lui, depuis l’existence de la Cnss, la déclaration se fait manuellement et prend du temps, surtout pour les employeurs dont les entreprises utilisent plusieurs salariés.

Au regard de cette situation, et avec l’évolution de la science, a-t-il poursuivi, la Cnss n’a pas voulu rester en marge de l’évolution, d’où elle a commencé à procéder depuis un temps à la réforme des systèmes d’information, notamment par les applications.

Le directeur général de la Cnss a fait savoir qu’après le lancement de ces deux outils, s’ensuivra la formation, le 29 août prochain, des agents concernés par ce processus qui consiste à pratiquer ces instruments dans tous les départements du pays.

A ce sujet, M. Ondongo a précisé que le site web est déjà fonctionnel et que l’opérationnalisation de la télé-déclaration interviendra au mois d’octobre prochain.

Par ailleurs, il a fait savoir que d’autres outils seront mis en place, notamment le télépaiement, la gestion électronique des données (Ged) et la biométrie pour les assurés. Le télépaiement va s’incruster ultérieurement pour dématérialiser toutes les relations entre la Cnss et les employeurs, pour la prestation de la vie.

Dans la même catégorie