AIB Les agences publiques de presse burkinabè et ivoirienne sollicitent davantage les appuis de leurs Etats AIB Burkina/Orientation des nouveaux bacheliers : Le ministre Maïga conseille de passer par des structures officielles AIB Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre) AIB Côte d’Ivoire : Le président Ouattara se félicite de sa rencontre avec l’ancien président Gbagbo AGP Siguiri/Faits divers : un jeune meurt par suite d’affrontements entre groupes rivaux à Siguirini AGP AFICCON/ Exercice 2021: Validation de 16 projets d’intercommunalité d’un montant de 1301.099 782.461 pour Conakry ANP Tillabéri : L’UE et le PNUD dotent les services techniques régionaux en matériels d’hygiène et de protection contre la Covid-19 ANP Clôture de la session extraordinaire du parlement : Seini Oumarou se félicite de l’affectation de ressources pour améliorer les effectifs des FDS ANG Política/Governo adopta via bancária como única forma de pagamento de salários nas instituições públicas ANG Marcha de funcionários públicos/”Mais de 700 policias não recebem salários”, diz Júlio Mendonça

Mise en place d’une Task force pour promouvoir l’agriculture familiale


  18 Juin      8        Agriculture (2226),

   

Brazzaville, 18 Juin (ACI) – Les participants à l’atelier de formation et d’information sur la décennie de l’agriculture familiale au Congo ont mis en place, le 17 juin à Brazzaville, une Task force de sensibilisation pour amener les partenaires et les pouvoirs publics à mettre les moyens nécessaires susceptibles de contribuer à la promotion de ce sous-secteur agricole.
Cette Task force est composée des représentants de plusieurs structures, parmi lesquelles la Concertation nationale des organisations paysannes et des producteurs agricoles du Congo (Cnop-Congo), le Conseil de la concertation des Ong de développement (Ccod), les Ong non membres du Ccod, les producteurs agricoles et la presse, notamment l’Agence congolaise d’information (Aci).
Organisé par la Cnop-Congo, cet atelier a permis d’informer les acteurs sur le processus de la décennie de l’agriculture familiale et l’élaboration d’une feuille de route, d’améliorer la connaissance des acteurs sur la Décennie des Nations unies sur l’agriculture familiale (Dnuaf) et de rédiger une feuille de route de la Dnuaf pour la République du Congo.
«Nous voulons démontrer aux politiques qu’avec l’agriculture familiale, on peut nourrir le peuple. Nous appelons les pouvoirs publics à prendre en compte ces stratégies, car les petits producteurs sont en train de mener des consultations sur le système alimentaire. Celui-ci ne peut être soutenu que par l’agriculture familiale», a dit le président de la Cnop-Congo, M. Séraphin Médard Ntady.
Remerciant les différents partenaires pour leur soutien, il a fait savoir que la sensibilisation des acteurs sur la décennie de l’agriculture familiale se fera dans tous les départements du Congo.
L’agriculture familiale permet d’organiser la production agricole, forestière, halieutique, pastorale ou aquacole qui, sous la gestion d’une famille, repose essentiellement sur la main-d’œuvre familiale, aussi bien les hommes que les femmes, a-t-on appris.
Approuvée en décembre 2017, la Dnuaf 2019-2028 a pour but de placer cette agriculture au centre des politiques nationales et des investissements. Elle vise aussi à encourager tous les États à élaborer des politiques relatives à l’agriculture familiale et à partager leurs données d’expérience et pratiques exemples ayant trait à cette agriculture.

Dans la même catégorie