MAP Dakhla: Appel à renforcer la dynamique de l’innovation en Afrique face aux crises mondiales APS Le président Sall préconise un programme de réhabilitation des anciens établissements scolaires publics APS Le Parlement de la CEDEAO veut que justice soit rendue à Amy Ndiaye Gniby APS Violences faites aux femmes : Macky Sall prône « l’application de toutes les mesures prises, depuis 2012 » APS Macky Sall réclame une application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales APS MTN : 37 districts ciblés pour une distribution de masse de médicaments APS La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée MAP Compétences en Afrique: Nécessité d’une approche tournée vers l’avenir (Oxford Economics) MAP Dakhla: Réélection de Driss Guerraoui à la tête du FAAIE MAP Rwanda: la ministre de l’Environnement souligne l’importance de l’économie circulaire

MOMAR TALLA KANDJI ET BADARA FALL VONT REPRÉSENTER LE SÉNÉGAL AU FESTIVAL CLAP IVOIRE


  20 Juillet      34        Arts & Cultures (2356), Cinéma (292),

   

Dakar, 19 juil (APS) – Les réalisateurs Momar Talla Kandji et Badara
Fall vont représenter le Sénégal à l’édition 2019 du festival « Clap
Ivoire » d’Abidjan (Côte d’Ivoire), prévue du 03 au 08 septembre
prochain, a appris l’APS, vendredi.

Le jury a examiné neuf films (trois fictions et six documentaires) et
a choisi deux d’entre eux pour leur « structure narrative et la bonne
réalisation », a précisé la Direction de la cinématographique dans un
communiqué transmis à l’APS.

« Il s’agit des films Ordur de Momar Talla Kandji en lice dans la
catégorie fiction et Etoffe de vie de Badara Fall retenu pour la
section documentaire’’, renseigne la même source.

Le film « Ordur » raconte l’histoire de Kader, un agent de recouvrement,
qui voit son monde basculer du jour au lendemain quand il perd son
vieux sac jeté à Mbeubeuss contenant l’argent de l’agence immobilière
où il travaille.

Cette fiction qui se déroule en grande partie à Mbeubeuss, le dépotoir
d’ordures de Dakar, se focalise sur la vie « humaniste », le bonheur de
ces occupants.

Le documentaire « Etoffe de vie » retrace le portrait de deux jeunes
slameurs sénégalais « Samira et 100 Kara » et met en exergue leur
engagement.

Le jury national présidé par le réalisateur Abdoul Aziz Cissé comptait
en son sein le scénariste et réalisateur Assane Diagne, la journaliste
et critique de cinéma, Fatou Kiné Sène et les animateurs culturels,
Amadou Lamine Kébé et Mamadou Matar Dramé.

La 19e édition du festival « Clap Ivoire » réunit chaque année les
jeunes réalisateurs de l’espace de l’Union monétaire ouest africain
(UEMOA).

FKS/ASB/OID

Dans la même catégorie