MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

MONDE-MIGRATIONS / Les flux migratoires s’accompagnent d’une augmentation de la xénophobie et du racisme, selon Diriss El Yazam


  31 Mai      29        Migration (559),

 

Marrakech (Maroc), 31 mai (APS) – La hausse des flux migratoires enregistrée ‘’dans plusieurs régions du monde ces dernières années, ‘’s’accompagne d’une augmentation de la xénophobie et du racisme’’, a révélé le président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, Diriss El Yazam.

‘’L’augmentation des migrations s’accompagne d’une augmentation de la xénophobie et du racisme, en particulier au sein des sociétés occidentales’’, a-t-il dit, lors d’un panel portant sur le thème : ‘’ Migration globale : les enjeux du Nord et du Sud’’.

Il a relevé que la migration est devenue en Occident un enjeu politique exploité dans les campagnes électorales, dénonçant le rôle de certains médias dans la propagation de ce discours de haine.

‘’Dans de nombreux cas, ces mouvements migratoires sont une réponse au manque d’opportunités ou à l’insécurité dans les pays d’origine, ce qui pousse les gens à chercher une destination offrant de meilleures conditions’’, a expliqué M. El Yazami.

A l’en croire, les médias ont tendance à faire croire que les migrants sont presque tous dans les pays du nord, alors que la migration interne en Afrique demeure la plus importante. ’’Il est faux de dire que tous les pauvres veulent migrer vers le nord’’, a rectifié Diriss El Yazam.

La spécialiste des questions de migration néerlandaise, Hala Kanjo, souligne que ‘’les journalistes donnent effectivement la parole aux migrants par le biais d’une couverture plus large’’. Elle a suggéré la collaboration avec des experts et des organisations pour développer des programmes de sensibilisation sur la question. Elle estime que ‘’les médias devraient éviter les stéréotypes et les clichés’’.

Selon la vice-présidente de l’Internationale socialiste et membre du Parti socialiste ouvrier espagnol, Hana Jalloul Muro, ‘’les initiatives de lutte contre les stéréotypes sur les réseaux sociaux sont soutenues par le gouvernement socialiste espagnol, ainsi que les programmes locaux d’accueil des réfugiés syriens’’.

Elle a insisté sur la nécessité de mettre en œuvre des programmes d’inclusion dans les écoles pour les jeunes, soulignant que « le sport est un mécanisme d’inclusion sociale ».

Dans la même catégorie