AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Monde/Développement: « Le monde est en train d’échouer pour l’atteinte des Odd» dixit António Guterres


  29 Juin      4        Société (45949),

 

Brazzaville, 29 juin (ACI) – Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu), M. António Guterres, a déclaré que le monde est en train d’échouer pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (Odd) d’ici 2030, visant à apporter la paix et la prospérité aux personnes et à la planète.

M. Guterres a exprimé cette crainte lors de la conférence de presse sur la présentation du bilan annuel des Odd, le 28 Juin.

Dans le rapport 2024 de l’Onu, il a souligné que 17% des objectifs sont actuellement en bonne voie tandis que plus d’un tiers font marche arrière, depuis leur adoption par les États membres de cette institution en 2015.

«…Notre incapacité à garantir la paix, à faire face au changement climatique et à stimuler la finance internationale compromet le développement. Nous devons accélérer l’action en faveur des Odd et nous n’avons pas une minute à perdre. Nous ne devons pas abandonner notre promesse d’ici 2030 de mettre fin, entre autres, à la pauvreté, de protéger la planète et de ne laisser personne de côté », a-t-il rappelé.

Le rapport 2024 a fait remarquer, également, qu’il ne reste que six ans pour atteindre l’objectif des Odd alors que près de 60% des pays ont été confrontés à des prix alimentaires élevés en 2022, exacerbant la faim et l’insécurité alimentaire. Aussi, le secteur éducatif demeure préoccupant puisque seulement 58% des élèves dans le monde atteignent un minimum de compétences en lecture, à la fin de l’école primaire.

A cela s’ajoute, l’inégalité des sexes d’autant plus que 55% des 120 pays étudiés ne disposent pas de lois interdisant la discrimination à l’égard des femmes. Aussi, de nombreux obstacles à la réalisation d’un travail décent persistent dans toutes les sociétés.

Parlant des priorités urgentes pouvant permettre d’atteindre ces objectifs, M. Guterres a souligné la nécessité de financer le développement, car a-t-il dit, le déficit d’investissement dans les pays en développement, pour les Odd, s’élève à 4 mille milliards de dollars par an. Selon lui, Il est crucial d’augmenter le financement et l’espace budgétaire, ainsi que de réformer le système financier mondial pour débloquer les financements.

Outre ces financements, il a fait savoir que la résolution des conflits par le dialogue et la diplomatie est cruciale car le besoin de paix est pressant avec près de 120 millions de personnes déplacées de force en 2024 et une augmentation de 72 % des victimes civiles entre 2022 et 2023.

Toutefois, M. Guterres a relevé les progrès positifs réalisés par certains pays dans le domaine des énergies renouvelables, qui ont connu une croissance annuelle de 8,1% au cours des cinq dernières années. Les progrès technologiques sont également à noter avec l’accessibilité au haut débit mobile (3G ou supérieur) étant passée de 78% en 2015 à 95% de la population mondiale.

Le rapport 2024 sur les Odd a précédé le Forum politique de haut niveau sur le développement durable (Hlpf), qui se tiendra au siège de l’Onu, à New York, du 8 au 17 juillet sous la direction du Conseil économique et social (Ecosoc).

Les participants à ce forum examineront les progrès mondiaux vers l’objectif 1 sur l’élimination de la pauvreté, l’objectif 2 sur la faim zéro, l’objectif 13 sur l’action climatique, l’objectif 16 sur des sociétés pacifiques et inclusives et l’objectif 17 sur les moyens de mise en œuvre.

Aussi, le « Sommet du futur » qui aura lieu en septembre prochain, permettra de réorienter les efforts vers la réalisation des objectifs. Il vise à répondre à la crise de la dette qui touche de nombreux pays en développement et à la nécessité urgente de réformer l’architecture financière internationale.

Dans la même catégorie