MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Mozambique/FMI: accord de prêt de 60 millions de dollars


  18 Juin      11        Economie (21743),

 

Maputo, 18/06/2024 -(MAP)- Le gouvernement mozambicain et le Fonds monétaire international (FMI) ont conclu un accord en vertu duquel un financement de près de 60 millions de dollars sera débloqué dans le cadre de la quatrième revue de Facilité élargie de crédit (FEC), a annoncé ce week-end le ministère de l’Économie et des Finances.

« Une fois approuvé par le conseil d’administration du FMI en juillet prochain, le Mozambique aura un accès immédiat à 59,8 millions de dollars », a indiqué le département dans un communiqué.

La troisième évaluation de ce programme de 36 mois, réalisée en janvier, s’est conclue par le déblocage de 60,7 millions de dollars, portant le total des décaissements à ce pays d’Afrique australe au titre de la FEC à plus de 270 millions de dollars.

Le ministère a, par ailleurs, fait savoir que suite à cette quatrième évaluation, qui a eu lieu en mai au Mozambique, l’équipe du FMI a estimé que la croissance économique du pays devrait s’établir à 4,3 % en 2024.

« La croissance du PIB en dehors du secteur minier devrait s’accélérer de 2,2 % en 2023 à 3,5 % en 2024, un niveau modéré alors que les conditions financières restrictives continuent de peser sur l’activité économique », a-t-on poursuivi.

Pour sa part, le directeur pays du FMI au Mozambique, Pablo Lopez Murphy, s’est félicité des résultats positifs du programme de FEC, notant que les discussions avec les autorités du pays se sont concentrées sur des domaines clés tels que la poursuite de l’assainissement budgétaire, qui est vital pour réduire les besoins de financement intérieur et contenir les vulnérabilités liées à la dette publique.

« Des efforts soutenus pour renforcer les institutions, améliorer la gouvernance et accroître la transparence sont importants pour réduire les vulnérabilités à la corruption, promouvoir l’investissement privé, soutenir production nationale et renforcer les exportations », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie