MAP Classement FIFA: Le Maroc au 14è rang mondial MAP Sénégal: Saisie de 40,3 Kg de cocaïne à l’aéroport de Dakar (Douanes) MAP Algérie : Amnesty déplore « la répression » exercée par les autorités contre  »la dissidence pacifique » MAP Les athlètes marocains participant aux JO commencent à affluer vers Paris MAP Guinée: Les autorités nient les arrestations de militants et demandent des enquêtes sur leur « enlèvement » présumé (communiqué) ACAP Le Ministre Maxime Balalou réaffirme les engagements du gouvernement dans le domaine de la justice ACAP Le Président Touadera inspecte l’évolution des travaux de réhabilitation du camp Kassaï MAP Burkina Faso : 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire (gouvernement) ANP La Türkiye signe une déclaration d’intention de coopération dans les domaines du pétrole et du Gaz naturel avec le Niger ANP Lutte contre le terrorisme : La Türkiye promet sa main forte au Niger (Chef de diplomatie)

Nairobi: Partenariat BAD/Intel pour doter trois millions d’Africains et 30 000 fonctionnaires de compétences en matière d’IA


  7 Juin      7        Science (607), Technologie (1104),

 

Nairobi, 07/06/2024 (MAP) – La Banque africaine de développement (BAD) et le géant de la technologie Intel ont scellé un partenariat pour doter trois millions d’Africains et 30 000 fonctionnaires de compétences en matière d’intelligence artificielle (IA).

Ce partenariat visant la transformation de l’écosystème numérique africain, a été signé lors des récentes Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement à Nairobi, au Kenya, indique un communiqué de la BAD publié vendredi.

« L’accord contribuera à la création d’une masse critique d’Africains maîtrisant les compétences de la quatrième révolution industrielle (4IR) afin d’accélérer la croissance et la productivité et de positionner les Africains comme contributeurs, et non comme simples consommateurs, de la 4IR », souligne le communiqué.

La formation permettra de relever les défis socio-économiques et de stimuler la productivité dans des secteurs clés pour la croissance tels que l’agriculture, la santé et l’éducation, perturbant ainsi les cycles de croissance traditionnels, précise le communiqué.

« Intel se réjouit de poursuivre sa collaboration avec les gouvernements africains pour rendre les technologies avancées telles que l’IA accessibles à tous, en faisant tomber les barrières liées à la géographie, au genre et à l’ethnicité, et en permettant une participation généralisée à l’économie numérique », a déclaré Bienvenu Agbokponto Soglo, directeur des Affaires gouvernementales pour l’Afrique et liaison IGA CTO d’Intel.

De son côté, Ousmane Fall, directeur par intérim du Développement industriel et commercial à la Banque africaine de développement, a souligné l’importance des compétences numériques pour la jeunesse africaine.

« Avec les progrès de la technologie numérique, notre monde évolue rapidement, tout comme notre jeunesse, qui devrait atteindre 830 millions d’individus d’ici à 2050. Pour développer des compétences à grande échelle et à la vitesse nécessaire, nous avons besoin de la coopération de tous », a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie