AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Nations-Unies : Création d’une plateforme de consultation pour le développement durable des Etats Africains


  14 Mars      51        Développement durable (465),

 

New-York, 14  Mars 2023 (ACP)- Les femmes parlementaires africaines ont résolu mardi à New-York aux USA, de créer et de mettre en place une plate forme de consultation avec diverses parties prenantes pour une Afrique prospère basée sur une croissance inclusive et un développement durable.

« Cette 67ème session des Nations Unies sur les conditions de la femme session organisée sous le thème : ‘’rôle des femmes africaines législatrices pour combler le fossé entre le cadre politique et les réalités des femmes africaines dans l’innovation et le changement technologique, et l’éducation numérique pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation de toutes les femmes et filles’’ », a déclaré la ministre du genre, Gisèle NdayaLuseba.

L’objectif poursuivi dans cette réunion de haut niveau est de fournir une mine d’informations d’experts sur l’intégration du numérique inclusif. Il s’agit notamment pour les participants présents de faire des recommandations pour tous les acteurs, afin de garantir que les femmes et les filles indépendamment de leur âge, race, handicap, situation géographique, pays d’origine ou contexte économique, aient une chance égale d’accéder, d’utiliser, de diriger et de concevoir la technologie en toute sécurité et de manière significative. Aussi de soutenir des mesures de plaidoyer significatives pour faire appliquer les résolutions et les déclarations dans les parlements nationaux.

« Faire des plaidoyers auprès des Etats pour la ratification, la domestication et la mise en œuvre de tous les instruments juridiques qui déterminent les droits des femmes et pour la promotion et l’adoption de lois qui permettront la mise en œuvre, l’alignement et l’intégration des droits des femmes dans les politiques et programmes nationaux de développement conformément à l’innovation et au changement technologique », a soutenu la ministre Ndaya.

Elle a fait remarquer que les discussions de cette réunion ont tourné autour des aspirations de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, en particulier concernant une Afrique prospère basée sur une croissance inclusive et un développement durable, avec des citoyens bien éduqués et des révolutions des compétences étayées par la science, la technologie et l’innovation qui appellent au développement de l’Afrique capital humain et social.

Signalons que le Caucus panafricain des femmes, comprend toutes les femmes parlementaires de 55 parlements nationaux africains, soutient l’Agenda 2063 de l’UA, qui a fourni l’occasion de concrétiser les engagements en matière d’égalité des sexes par le biais de l’autonomisation économique des femmes ainsi que l’Union africaine sur la science et la technologie récemment adoptée.

Retour de la paix en RDC, voie d’accès à l’innovation technologique

Le retour de la paix en République démocratique du Congo  est la condition sine qua non pour que les femmes et les filles soient au centre du changement dans l’innovation technologique, a déclaré lundi la ministre du genre, Gisèle Ndaya, à New-York.

« Il faut que les armes se taisent en République démocratique du Congo. Les femmes du Congo ont besoin du soutien  de l’ONU  et des actions concrètes pour le retour d’une paix durable au pays », a-t-elle affirmé lors de la  67ème  session des Nations- Unies sur la condition de la femme, aux USA.

« Sans paix, il est difficile de combler les lacunes des politiques et des cadres et processus législatifs. Sans paix, difficile qu’il y ait des investissements dans l’infrastructure numérique pour remplir le clivage entre les sexes », a expliqué Gisèle NdayaLuseba.

Elle a, à cette même occasion de la volonté de RDC de faire du numérique un outil de développement, car le pays a validé en 2019, son ‘’Plan national du numérique « Horizon 2025 » et l’a repris dans son Plan 2 National Stratégique de Développement 2019 – 2023’’.

Pour la ministre du genre, famille et enfant,  la Constitution de la RDC promeut le principe de la non-discrimination, notamment en matière d’éducation et de l’accès à l’information et à la communication, conformément à la Convention sur l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF) et à la Déclaration et Programme d’action de Beijing de 1995.

« Le Code de la famille rend aussi plus favorable à la jouissance des droits égaux entre l’homme et la femme. De nombreux projets prioritaires du plan stratégique ont pu être lancés, notamment : Le Système National d’Identité Digitale (SNID), dont l’étude de faisabilité permet la mise en place du Registre National de la population, la mise en œuvre du projet de Réseau National de la Recherche et de l’Enseignement (NREN), pour interconnecter les universités et le monde de la recherche scientifique, couplée à la fourniture d’équipements informatiques pour les étudiants », a-t-elle indiqué.

La ministre Ndaya a fait remarquer que l’accélération de la mise en œuvre du Plan National du Numérique « Horizon 2025 », avec une attention particulière à promouvoir l’innovation et le changement technologique, ainsi que l’autonomisation de toutes les femmes et les filles figure parmi les objectifs majeurs de la RDC.

Elle a évoqué également la mise en œuvre du le Programme d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises, «PADMPME» qui a un volet consacré à la digitalisation des textes des lois en faveur des femmes. Il s’agit d’une part, de vulgariser, à l’intention des femmes entrepreneures et des communautés, les lois relatives à la gestion des petites et moyennes entreprises et favorables à l’activité entrepreneuriale féminine et, d’autre part, de mener un plaidoyer collaboratif auprès des décideurs et des entreprises notamment, pour le rayonnement du genre.

« Dans le cadre de ce projet, des smartphones dotés d’un système GPS et intégrant une application pour créer un réseau d’entrepreneures et faciliter les affaires et le partage de l’information sont distribués aux femmes entrepreneures et aux communautés concernées » a-t-elle poursuivi.

Elle a , en outre soulevé que les efforts fournis par la République Démocratique du Congo pour l’inclusion de la femme au numérique concernent aussi la connexion de la femme congolaise au projet : « 50 millions de femmes ont la parole», une initiative de la sous-région d’Afrique qui vise la création et le déploiement d’une plateforme de médias sociaux afin de s’attaquer aux problèmes qui se posent spécifiquement aux femmes, notamment celles entrepreneures, à savoir la faiblesse d’instruction et de formation entrepreneuriale, la faiblesse d’accès au financement et aux services financiers, ainsi qu’à l’information.

Il sied de souligner que la délégation de la République Démocratique du Congo s’est alignée à la déclaration faite par la Sierra Leone au nom du Groupe Africain et celle de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), dont elle assure la présidence.

Dans la même catégorie