AIP Création de plateformes pour fluidifier la commercialisation des produits vivriers à Abengourou AIP Les acteurs de la commercialisation intérieure du café-cacao sensibilisés au respect des prix de la campagne MAP Mali: Le Président de la transition reçoit M. Chakib Benmoussa, porteur d’un message de SM le Roi AIP Les pouvoirs publics exhortés à faire plus pour la culture et les arts africains AIP Le réseau initiative Côte d’Ivoire offre un accompagnement à 0% de taux d’intérêt aux jeunes entrepreneurs AIP Covid-19 : Deux nouveaux cas enregistrés vendredi MAP RDC: L’élection présidentielle le 20 décembre 2023 MAP Bulletin d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique ANP Sommet UA à Niamey : Les premières Dames discutent de l’impact de l’utilisation des TIC par les femmes transformatrices

Nécessité de promouvoir la cristallographie au profit du pays


  19 Avril      38        Innovation (113), Science (463), Technologie (712),

   

BRAZZAVILLE, 20 AVRIL (ACI) – Le président de l’Association congolaise de cristallographie (Accr), M. Joseph-Marie Moutou, a souligné le 19 avril à Brazzaville, la nécessité de promouvoir la cristallographie pour le développement de la science au Congo.

Il a souligné cette nécessité lors de la cérémonie de sortie officielle de cette association qui entend contribuer dans la création des médicaments, des matériaux et la réalisation des synthèses de matériaux, afin de pouvoir développer le pays.

L’Accr a pour objectif de promouvoir et de contribuer au développement de la cristallographie au niveau de l’enseignement et de la recherche au sein de l’Université Marien Ngouabi (Umng), de l’Université Denis Sassou-N’Guesso (Udsn), des centres de recherches, des écoles et d’autres établissements universitaires du Congo.

Elle entend aussi mettre à la disposition des institutions, des chercheurs et des industriels les potentialités des équipes et laboratoires impliqués dans la cristallographie, a dit M. Moutou.

En outre, il a fait savoir que son association permet également de participer activement à la diffusion du savoir et des connaissances dans le domaine de la cristallographie au grand public, des collègues et des lycéens par l’organisation des manifestations scientifiques.

Rappelant que les tradi-praticiens utilisent les substances naturelles pour soigner, il a dit qu’il est intéressant de pouvoir en extraire les principes actifs et de les étudier grâce à la cristallographie. Cela permettra de connaître leur structure pour en exploiter le principe actif. Cette pratique va faciliter la synthétisation qui aidera à ce que les soins par ces substances naturelles soient permanents, a-t-il poursuivi.

Au cours de cette sortie officielle, le secrétaire général de l’Accr, le Dr Ferland Ngoro-Elenga, a fait savoir que cette organisation souhaite devenir une structure experte dans la vérification de toute production scientifique en lien avec la cristallographie au Congo, dans le contrôle de qualité des produits pharmaceutiques, cimentiers et miniers, en travaillant avec d’autres partenaires, et dans la mise en place des programmes d’enseignement et de recherche en cristallographie.

Poursuivant son propos, le Dr Ngoro-Elenga a rappelé que l’efficacité des médicaments ne dépend pas de leurs molécules, mais plutôt de leurs structures expertes, avant d’inviter les jeunes étudiants à s’intéresser à cette science.

A l’occasion de cette cérémonie, les participants ont été édifiés sur quelques communications, parmi lesquelles «L’Etude de l’élimination des oxydes de fer dans un sol argileux» ; «L’étude de la stabilisation des briques en terre compressée à base de gel de farine de manioc et d’amylopectine» ; «L’évaluation des propriétés fondantes de la poudre de tessons de verre par la méthode de diffraction aux rayons x» et «L’importance de la cristallographie sur les propriétés technologiques de l’argile de Mouyondzi».

La cristallographie est un domaine de la science. Elle vise la description mathématique des positions atomiques dans les cristaux et leur détermination expérimentale. Les outils mathématiques développés en cristallographie tirent parti de la périodicité des cristaux et de leurs propriétés en symétrie.

L’Accr a été créée le 28 octobre 2019 pour bénéficier des avantages de l’Union internationale de la cristallographie. Elle compte 26 membres fondateurs, 31 membres actifs et trois membres d’honneur.

Elle a demandé aux autorités de l’accompagner dans l’installation du Centre national de développement de la cristallographie. Elle compte organiser du 11 au 22 mai prochain à Brazzaville sa première école de cristallographie, a-t-on appris.

Dans la même catégorie