MAP La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité civile salue le modèle démocratique sénégalais MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global

Niamey abrite le13è forum des ministres en charge de la Sécurité des pays de la CEDEAO


  30 Mars      65        Politique (25753),

 

Niamey, 30/03/2023 (MAP) – Les travaux de la 13ème réunion du forum des ministres en charge de la Sécurité des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), se sont déroulés, jeudi à Niamey.

La cérémonie d’ouverture de cet évènement placé sous le thème « la Police face au terrorisme en Afrique de l’Ouest », a été présidée par le Premier ministre nigérien, Ouhoumoudou Mahamadou.

Ce forum intervient en marge de la 17ème Assemblée générale annuelle du Comité des chefs de police de l’Afrique de l’Ouest que le Niger a abritée.

S’exprimant à cette occasion, M. Mahamadou a transmis les appréciations du président de la République, Mohamed Bazoum à la Commission de la CEDEAO ainsi qu’à l’ensemble des participants à la présente rencontre qui intervient dans un contexte sécuritaire particulier pour la sous-région.

Ce contexte, a-t-il souligné, « est marqué par des menaces sécuritaires de grande ampleur notamment les attaques des groupes terroristes, la piraterie maritime ainsi que les trafics en tout genre opérés par les organisations criminelles ».

Il a mis l’accent sur l’opportunité qu’offre ce forum des ministres en charge de la Sécurité duquel « nos gouvernements attendent des réflexions et des décisions sur les meilleures stratégies de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée ».

Aujourd’hui, a-t-il déploré, « les menaces ne sont plus circonscrites au seul Sahel ou au bassin du lac Tchad. Elles se sont étendues malheureusement aux pays côtiers ouest-africains. Du reste, ces groupes armés terroristes ont clairement affiché leur intention de conquérir l’ensemble de la sous-région ouest africaine. D’autres groupes criminels associés aux groupes terroristes ou opérant de manière indépendante ont aussi émergé et transcendent les frontières ».

Compte tenu du fait que « la criminalité transnationale organisée est devenue au fil du temps un phénomène complexe qui revêt plusieurs formes, aux plans international et africain, il y a eu très tôt une prise de conscience du danger du terrorisme et du crime organisé. C’est pourquoi, plusieurs instruments juridiques ont été conçus », a relevé le Premier ministre.

C’est dans cette optique qu’au plan sous régional, a-t-il continué, « la CEDEAO s’est dotée d’une stratégie de lutte contre le terrorisme dans l’espace de la Communauté dont le but est de donner effet aux instruments régionaux et internationaux en la matière et de fournir un cadre opérationnel commun pour l’action de prévention et d’éradication du terrorisme ».

Cette stratégie régionale repose essentiellement sur trois éléments à savoir la prévention, la poursuite et la reconstruction.

M. Mahamadou a appelé tout le monde à tenir « compte du caractère transnational du phénomène du terrorisme et du crime organisé, des modes opératoires des groupes terroristes et de leurs capacités de résilience car l’insécurité dans les pays du Sahel et les zones côtières d’Afrique de l’Ouest doit être appréciée comme un enjeu de sécurité mondiale ».

Ce forum est aussi l’occasion pour les Etats membres de la CEDEAO de rendre opérationnelle la stratégie de lutte contre le terrorisme dans l’espace de la Communauté en mettant un accent particulier sur la mutualisation des forces et des moyens y compris le renseignement.

Dans la même catégorie