AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Niamey : Le Ministre Sekou Doro Adamou préside la cérémonie officielle d’ouverture de l’édition 2023 du TOLAC


  18 Mars      76        Sport (13110),

 

Niamey, le 18 mars (ANP)-Le Ministre de la jeunesse et des sports du Niger, M. Sekou Doro Adamou a officiellement lancé, dans l’après-midi du vendredi 17 mars 2023 à l’arène des jeux de Niamey, la 12ème Edition du Tournoi de lutte Africaine de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (TOLAC).
13 Etats membres sur les 15 que compte la communauté participent à ce tournoi communautaire organisé par le Centre de Développement de la Jeunesse et des Sports (CDJS) de la CEDEAO, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports du Niger et la Fédération Nigérienne de Lutte Traditionnelle (FENILUTTE).
L’objectif recherché à travers l’organisation de cette compétition au sein de l’espace ouest africain, est de Promouvoir l’intégration et le développement régionaux par le sport ; promouvoir les valeurs africaines et le développement des sports régionaux authentiques et de la culture traditionnelle; renforcer le Tournoi de lutte africaine de la CEDEAO en vue d’élever la lutte africaine sur la scène sportive mondiale et rendre sa pratique largement internationale.
65 lutteurs de ces 13 Etats, dont 5 par pays, vont compétir du 17 au 19 mars 2023 à l’arène de lutte de la capitale nigérienne en deux phases, celle de la compétition par équipe et en individuel, par catégorie de poids.
 »En se lançant dans l’organisation d’un tournoi de lutte traditionnelle, la CEDEAO a comme ambition de créer un espace de brassage et de partage des valeurs culturelles que les populations des 15 Etats membres ont en commun. C’est une communauté de destin que nous nous devons de perpétuer. C’est pourquoi cette 12ème édition du TOLAC est placée sous le signe : la CEDEAD des peuples: Paix et Prospérité pour tous’’, a déclaré le Ministre Sekou Doro Adamou en procédant à l’ouverture officielle du TOLAC Niamey 2023.
Pour lui, la CEDEAO des peuples se doit d’être un espace ‘’convivial et intégré afin de s’insérer harmonieusement dans le concert des Nations’’.
Le TOLAC, ajoute le ministre Sekou Doro ‘’croyez-le, peut être le ciment de cette nouvelle ère de paix et de stabilité à laquelle ouvrent au quotidien et inlassablement le Président MOHAMED BAZOUM et le Premier Ministre OUHOUMOUDOU MAHAMADOU, aux côtés de leurs pairs pour asseoir une cohésion sociale propice à l’épanouissement de nos vaillantes populations’’.
‘’ Sachez que le grand vainqueur de ce tournoi est notre espace communautaire et chacun de nous doit s’en convaincre afin de se consacrer à cette noble quête dans la synergie des esprits et des cœurs’’, a conclu M. Sekou Doro Adamou.
A l’entame de son propos, au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, M. N’Dri Guillaume Gnamien, représentant résident de la CEDEAO au Niger, a bien voulu traduire la ‘’profonde reconnaissance de la CEDEAO au Président Mohamed BAZOUM, au Gouvernement et au Peuple Nigériens pour l’hospitalité réservée à toutes les délégations des Etats membres de la CEDEAO’’, avant de demander aux participants de donner un ‘’grand éclat à la fête ».
 »Je ne doute point de cela car je sais que vous êtes un public de connaisseurs’’ a-t-il lancé à l’endroit des participants à ce tournoi.
Le TOLAC, a-t-il poursuivi, est l’un des ‘’grands rendez-vous sportifs annuels de notre Communauté qui a été adopté comme sport communautaire en novembre 1986 par le Conseil des Ministres de la CEDEAO’’.
‘’La 1ère édition du tournoi de lutte africaine s’est tenue ici même, à Niamey, en 2001 avec la participation de trois pays (Niger, Nigeria et Burkina). Aujourd’hui, 13 Etats membres ont répondu présents à notre invitation, preuve de l’importance de ce tournoi dans le calendrier sportif des fédérations’’, a rappelé M. Guillaume Gnamien.
Chaque pays de la communauté, a-t-il expliqué, pratique une ‘’sorte de lutte sur son territoire. Ainsi, par l’organisation de ce tournoi, la CEDEAO favorise une mise en commun des différentes formes de lutte traditionnelle dans notre sous- région dans le cadre de la construction de la CEDEAO des Peuples’’.
‘’ La vision 2050 de la CEDEAO ne pourra être effective que si elle intègre et exploite mieux les valeurs que véhiculent le basket, le football, le judo, le karaté, le tennis, le jukskei (sport traditionnel sud-africain), le tir à l’arc (sport traditionnel du Burkina-Faso), le cyclisme, l’évala (lutte traditionnelle de la région de la Kara : région du Président de la République togolaise), en bref le SPORT en général’’, a dit le représentant résident de la CEDEAO au Niger.
Auparavant, le président de la fenilutte, le gouverneur de la région de Niamey, ainsi que le vice-maire, président du conseil de ville de Niamey, ont tous pris la parole pour se réjouir de la tenue de cette 12ème édition du TOLAC dans la ville de Niamey.
Juste après les cérémonies protocolaires, les combats par équipes ont débuté dans une sorte de tournoi nordique à l’intérieur des poules.
A l’issue des rencontres par équipe, le Niger, le Sénégal, la Gambie et le Nigeria se sont qualifiés pour la phase des demi-finales avec les oppositions suivantes : Nigeria contre Sénégal, 1 à 4 pour le Sénégal et le Niger qui a fait une promenade de santé face aux gladiateurs Gambiens 5 à 0 tout comme lors de ses précédentes rencontres face aux équipes de la Guinée et de la Côte-D’ivoire, qu’elle a battues sur les mêmes scores de 5 victoires à zéro.
Ainsi, les co-équipiers du capitaine Nigérien Kadri Abdou dit Issaka Issaka, qui n’ont pas connu la moindre chute lors de cette phase préliminaire en équipe, joueront la finale face aux gladiateurs Sénégalais.
Les 5 Représentants du Niger sont, Djamilou Bakoye, Manssour Issa, Aboubacar Ibrahim, Aibo Hassan et Kadri Abdou, indique-t-on.
Il faut noter que le tour préliminaire par catégorie de poids jusqu’aux demi- finales ainsi que les finales des éliminatoires directes se joueront demain samedi 18 mars 2023.

Dans la même catégorie