AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Niamey : Les ministres des affaires étrangères déterminés à faire de l’AES un outil privilégié de défense, de diplomatie et de développement (Conclusions réunion)


  17 Mai      14        Politique (25797),

 

Niamey, 17 Mai (ANP)- A l’issue de la réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), tenue ce vendredi 17 mai 2024 à Niamey au Niger sous la Présidence de M. BAKARY Yaou Sangaré, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur, en présence notamment de ses homologues du Burkina Faso et du Mali, les participants sont parvenus à plusieurs conclusions.
C’est ainsi qu’ils ont réaffirmé leur ferme détermination à travailler ensemble en vue de faire de l’AES un outil privilégié de défense, de diplomatie et de développement.
C’était en présence du Premier Ministre, Ministre de l’Economie et des Finances, M. Ali Mahamane Lamine Zeine et du Ministre Directeur de Cabinet du Président du CNSP que le Chef de la diplomatie nigérienne, M. Bakary Yaou Sangaré a lu les conclusions finales.
Dans le communiqué ayant sanctionné la réunion de Niamey, les ministres se sont félicités de l’adoption, le 16 septembre 2023, de la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des Etats du Sahel, sous l’impulsion de leurs Excellences le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition, Chef de l’Etat du Burkina Faso, le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat de la République du Mali et le Général de Brigade Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’Etat de la République du Niger.
Les Ministres des Affaires Étrangères de l’AES ont par la suite réaffirmé leur engagement pour l’opérationnalisation de la Confédération AES, avant de saluer et féliciter les Autorités Nigériennes pour la création du Comité National chargé de l’opérationnalisation de ladite Confédération.
Ils ont soutenu la proposition du Burkina Faso d’élaborer ensemble des directives en vue d’une meilleure coordination de leurs actions diplomatiques, et accueilli favorablement l’initiative de la République du Mali de conduire des réflexions en collaboration avec les autres pays, pour élaborer une stratégie de communication de l’AES.
Les Chefs de la Diplomatie des États membres de l’AES ont également réitéré la nécessité de mettre en place des mécanismes de solidarité au sein de l’AES.
A cet effet, ils ont exhorté les missions diplomatiques des trois États à créer un cadre de dialogue et de concertation en vue de promouvoir la vision commune de l’AES auprès de leurs pays d’accréditation.
Les Ministres ont aussi convenu d’impliquer la diaspora à travers leurs missions diplomatiques à l’opérationnalisation de la Confédération AES.
Ils ont aussi adopté le rapport de la réunion des Hauts Fonctionnaires avant d’examiner et finaliser l’Avant-projet du Traité portant création de la Confédération AES, le projet de communiqué final et le projet de Règlement Intérieur du Collège des Chefs d’Etat.
Les Ministres ont par ailleurs accueilli avec satisfaction le soutien exprimé par la 15ème session de la Conférence Islamique au Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) des 04 et 05 mai 2024 à Banjul (République de Gambie) qui a exprimé son rejet de toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures des Etats de l’AES.
Ils ont exprimé leur reconnaissance au Général de Brigade Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’Etat du Niger pour son leadership et son engagement aux côtés de ses Homologues du Burkina Faso et de la République du Mali, en vue d’assurer le bien-être des populations du Sahel.
Les Ministres ont enfin exprimé leur reconnaissance au Gouvernement et au peuple nigériens pour l’organisation réussie de la présente rencontre, ainsi que les commodités mises à leur disposition pendant leur séjour à Niamey.
Notons que cette rencontre, précédée par la réunion des Hauts Fonctionnaires, tenue le 16 mai 2024 à Niamey, avait pour objectif de finaliser les projets de textes relatifs à l’institutionnalisation et à l’opérationnalisation de la Confédération « Alliance des Etats du Sahel » (AES), afin de les soumettre aux Chefs d’Etat pour adoption, lors de leur prochain Sommet.

Dans la même catégorie