MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Niamey : Ouverture d’un atelier sur l’état des lieux du sous-secteur de l’entretien routier au Niger


  1 Mars      76        Infrastructure (758),

 

Niamey, 01 Mars (ANP)- Le Ministre de l’équipement, M. Gado Sabo Moctar a présidé, en début de matinée de ce mercredi 1er Mars 2023 au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie d’ouverture de l’Atelier sur l’état des lieux du sous-secteur de l’entretien routier au Niger et les propositions du Compact Régional.

Ce présent atelier dont les travaux dureront deux( 2) jours est une tribune qui est offerte pour donner les avis et suggestions sur, entre autres,  l’état des lieux du réseau routier national ; l’identification des acteurs physiques et  institutionnels dans la mise en œuvre des travaux d’entretien périodique des routes, leur rôle et responsabilité ; les accords d’entité à créer dans le cadre de la mise en oeuvre du fonds incitatif de l’entretien routier ; et l’élaboration d’un schéma directeur routier et d’un plan quinquennal périodique d’entretien routier .

Dans son intervention à cette occasion, le Ministre en charge de l’équipement a indiqué que le gouvernement de la République du Niger et le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, à travers, le Millenium Challenge Corporation (MCC), ont signé le 14 décembre 2022 à Washington l’Accord de Don et l’Accord de mise en oeuvre du programme.

“Ce financement du MCC, d’un montant de 302 millions de dollars US, vise l’amélioration de la compétitivité du corridor Cotonou / Niamey, la réduction de la pauvreté à travers une croissance économique inclusive et durable”, a—t-il dit .

Le Ministre Gado Sabo Moctar de faire comprendre que ce présent atelier qui réunit l’ensemble des parties prenantes dans le cadre de l’entretien routier constitue le cadre approprié pour débattre des problématiques du sous-secteur et dégager des pistes d’intervention pour assurer la pérennité de réseau routier national.

“Cependant, force est de constater que le réseau routier a connu une évolution remarquable des indépendances à nos jours. Le linéaire de ce réseau routier est passé de 3 000 Km en 1960 à 21 804 Km en 2022”, a-t-il noté.

Gado Sabo Moctar a par ailleurs rappelé que le processus de réforme du secteur de l’entretien routier ayant abouti à partir de 2019 à la création du fonds d’entretien Routier 2ème génération (FER) suivi, en 2020 de l’Agence de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée (AMODER), la Cellule d’Audit Courant de l’Entretien Routier (CACER) et de l’Agence Nigérienne de la Sécurité Routière (ANISER).

“Ce contexte est aussi marqué par la mise en œuvre d’un nouveau Système de Gestion de l’Entretien Routier (SGER) intégrant des outils performants et adaptés pour l’élaboration des stratégies, des analyses afin de proposer des solutions efficaces aux problèmes qui se posent”, a ajouté l’officiel nigerien pour qui “l’ancrage institutionnel est fait au niveau de la Direction Générale des Travaux Publics (DGTP) avec la Direction de Gestion et Suivi des Réseaux (DGSR) comme structure centrale et les Directions Régionales de l’Equipement (DREq) comme structures déconcentrées”.

Toutes ces structures sont opérationnelles et assurent une gestion efficace et efficiente en vue de garantir la pérennité des infrastructures de transport ainsi que la sécurité des usagers. Aussi, pour être au diapason de l’évolution technologique, ces structures se doivent d’être accompagnées avec l’appui technique requis des partenaires.

Le Ministre a, enfin, exprimé le vœu que les propositions et récommandations issues de cet atelier permettent une meilleure exécution des activités de l’entretien routier au Niger en vue de l’atteinte des objectifs communs du Niger et du MCC, à savoir la réduction de la pauvreté à travers une croissance économique inclusive et durable.

Auparavant, M. Amadou Moussa, coordonnateur national de la cellule d’appui au Millenium Challenge Account ,a rappelé que dans le cadre des compacts bilatéraux qu’il avait signés avec le Niger et le Benin, le MCC avait financé entre autres la réhabilitation des infrastructures routières dont la RN7 (Dosso-Bela II) au  Niger et la modernisation du Port de Cotonou au Bénin .

M. Kaocen Agalher , Directeur résident du MCC Niger, a pour sa part annoncé que ce compact va impliquer deux (2) pays, à savoir le Niger et le Benin, et que ce compact régional de transport Bénin -Niger porte sur un montant de 504 millions de dollars américains dont 302 millions pour le Niger.

La partie nigérienne de ce compact régional comprend deux projets, à savoir le projet infrastructures du corridor qui a pour objectif la réhabilitation de la route Niamey-Dosso et l’entretien périodique du réseau routier national et le projet efficacité des opérations du corridor (ECO), qui a pour objectif l’amélioration de la gestion du secteur du fret et l’amélioration des procédures douanières, pour accroître le marché régional.

Dans la même catégorie