GNA Road crashes prevention is a shared responsibility – Mr Amegayibor ANP L’UE évalue la reforme curriculaire de l’éducation mise en œuvre par le gouvernement nigérien ANP 280 millions de CFA de l’UE pour lutter contre l’épidémie de choléra au Niger APS SÛRETÉ ET SÉCURITÉ DE L’AVIATION CIVILE AU MENU DES RÉUNIONS DU CP DE LA CAFAC APS PARERBA : PRÈS DE 1300 BÉNÉFICIAIRES (SUPERVISEUR) APS PLAIDOYER POUR LA PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE HALIEUTIQUE APS LE JOURNALISTE ALASSANE SAMBA DIOP PUBLIE ’’LA VIE EST UN TEMPS DE PAROLE’’ GNA Igbos in Ghana celebrate 2021 Igbo Day, New Yam Festival GNA NDC mourns Ama Benyiwa Doe GNA Akim Oda MP organises free mock exams for JHS students

Niger : 12. 531 villages, soit 96% des villages agricoles, ont semé à la date du 20 juillet


  29 Juillet      18        Agriculture (2301),

   

Niamey, 29 juillet (ANP)- Quelque 12. 531 villages ont effectué des semis de mil, soit 96% des villages agricoles à la date du 20 juillet 2021, selon le Ministère de l’agriculture.

‘’Les semis ont été effectifs au niveau de presque la totalité des départements des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder. Comparé à l’année passée, à la même période, le taux de couverture des semis reste approximativement dans les mêmes proportions’’ précise le bulletin décadaire du ministère de l’agriculture.

Au plan phytosanitaire, on assiste à un début d’infestation de quelques nuisibles mais de faible ampleur, est-il relaté.

Il est observé une faible pression parasitaire. ‘’Cependant, au cours de cette décade, il a été observé quelques attaques, de faibles ampleurs. Il s’agit de l’apparition des larves des Mylabres sur le mil au stade levée avancée entre Dan Saga-Kokoye, dans le département d’Aguié, des infestations de thrips sur le sorgho au stade de levée à Madaoua sur 62 ha, des chenilles sur le mil à Abala et Filingué, des chenilles défoliatrices à Dungass et Magaria mais aussi des cicadelles dans la commune de Bandé de Magaria’’, rapporte-t-on.

S’agissant de la situation pluviométrique, le bulletin d’information du ministère de l’agriculture indique que les hauteurs de pluie recueillies au cours de cette 2ème décade de juillet ont concerné toutes les régions du pays.

‘’Elles ont été même fortes au niveau de plusieurs localités (…) Comparé à l’année passée le cumul pluviométrique saisonnier le plus élevé était de 464 mm en 18 jours relevé à Dolé (Gaya/Dosso)’’ précise-t-on.

La situation Phénologique est, quant à elle, caractérisée par les stades du mil variant de la levée à la montaison dans les départements de Dosso et Gaya/région de Dosso, Madarounfa dans la région de Maradi ; Téra dans la région de Tillabéri et Magaria pour la région de Zinder ; les stades du sorgho qui varient de la levée à la Montaison observée à Madarounfa (région de Maradi) et Magaria (région de Zinder) et les cultures de rente (niébé et arachide) dont les stades varient de la levée à la croissance observée au niveau des régions de Dosso, Maradi et Zinder.

Le marché des denrées alimentaires est marqué durant cette période par ‘’une légère baisse comparativement à la décade passée, excepté celui du niébé qui montre une hausse de 3%. Cependant, en comparant ces prix à leur niveau de la même décade de 2020, on constate une hausse pour tous les produits mais les prix du riz sont stables’’ précise le même bulletin.

En 2020, rappelle-t-on, les inondations dues aux pluies et à la crue du fleuve avaient causé 60 morts et plus de 300. 000 sinistrés et la destruction des infrastructures et des champs.

Dans la même catégorie