APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants ACI Congo/Environnement: Les journalistes informés sur la gestion des écosystèmes ACI Congo/Education: Le taux de réussite aux baccalauréats techniques 2024 en hausse ACI Congo/Economie: Nécessité de renforcer la compétitivité de la chaîne de transport pour relever l’économie nationale AIP Une campagne nationale de sensibilisation initiée à Abidjan pour prévenir les incendies dans les communautés locales AIP La Côte d’Ivoire, 10e pays africain à adhérer à la Convention sur l’eau (ONU)

Niger : Le CIRAC déplore la mort de 21 personnes dans l’attaque terroriste du village de Tassia (Département de Téra)


  10 Juillet      6        Société (45908),

 

Niamey, 10 Juil (ANP) – Le Cercle Indépendant de Réflexion et d’Actions citoyennes (CIRAC) a déploré, dans un communiqué publié le 8 juillet dernier, les victimes de l’attaque terroriste perpétrée, le mardi 25 juin 2024, ayant occasionné la mort de 21 personnes à Téra dans la région de Tillabéri.

‘’Le Mardi 25 juin 2024, une attaque d’un détachement des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) par une coalition de groupes terroristes a fait 21 morts (20 militaires et un civil) dans les environs du village de Tassia, dans le département de Téra, dans l’ouest du pays’’ rapporte le communiqué par lequel ‘’le CIRAC s’associe au deuil national décrété par le Conseil national pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) à cette occasion, et se désole de ce que les civils sont fréquemment visés par les atrocités des terroristes dans cette région stratégique de Téra par où passent, chaque mois, des milliers de camions arrivant du port de Lomé au Togo, via le nord du Burkina Faso sous escorte des armées nigérienne et burkinabé’’.

A cet effet, ‘’le CIRAC salue la bravoure des FDS qui ont mis hors d’état de nuire des dizaines d’assaillants et détruit leurs équipements au cours de cette attaque, et se félicite de la neutralisation, quelques jours plus tard, d’un important membre de l’Etat islamique (El) dans la même région, selon une annonce de l’armée nigérienne’’ souligne le communiqué du CIRAC.

Le CIRAC exhorte, à cette occasion, ‘’les armées du Niger, du Burkina Faso et du Mali à intensifier, comme elles l’ont programmé et annoncé, la mutualisation de leurs forces pour la sécurisation de cette zone dite des «Trois Frontières » devenue, à l’évidence, le centre de gravité des activités terroristes dans les trois pays’’.

Toujours sur le chapitre sécuritaire, le Cercle indépendant de Réflexion et d’Actions Citoyennes (CIRAC) ‘’fustige avec la dernière énergie le sabotage, dans le département de Tesker, durant la même période que les événements de Tassia, d’une partie de pipeline acheminant le brut nigérien vers le Bénin’’.

Le CIRAC salue à sa juste mesure ‘’la célérité avec laquelle les autorités administratives et judiciaires ont réuni les informations sur les auteurs présumés de ces forfaits et leurs complices’’ tout en invitant ‘’les familles et les communautés dont sont issus ces ennemis de la nation à dénoncer publiquement leurs agissements fratricides et de destruction des infrastructures économiques, fondements essentiels de notre souveraineté nationale en cours de recouvrement’’.

Le CIRAC convie ces frères égarés, à qui la république a tout donné et qui se retournent aujourd’hui contre elle au nom d’une ténébreuse lutte pour la démocratie, ‘’à mettre un terme à leur folle aventure pendant qu’ils le peuvent encore’

Dans la même catégorie