MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise) MAP Afrique du Sud : Alerte à la bombe dans un tribunal (police) AIP REVUE DE PRESSE: La lutte contre le désordre urbain à Abidjan et les préparatifs des festivités du 64e anniversaire de la Côte d’Ivoire en Une AIP « Il faut que les lignes bougent », lance Nassénéba Touré aux femmes du district du Goh-Djiboua

Niger : Le gouvernement adopte le Plan d’Actions de la Politique Humanitaire et de Gestion des Catastrophes 2022-2026


  10 Mars      116        catastrophe (130),

 

Niamey, 9 mars (ANP)-Le gouvernement nigérien réuni en conseil des ministres, ce jeudi 9 mars 2023, a adopté le projet de décret portant adoption du Plan d’Actions de la Politique Humanitaire et de Gestion des Catastrophes 2022-2026.
Pour faire face aux défis constitués par la prévention et la gestion des catastrophes, rappelle le communiqué du conseil, le gouvernement a adopté en avril 2020 la politique humanitaire et de gestion des catastrophes.
La mise en œuvre d’une telle politique nécessite l’élaboration d’un plan d’actions qui est l’instrument par excellence de son opérationnalisation prenant en compte les stratégies de réduction des risques de catastrophes et de relèvement durable.
Le présent projet de decret, précise le communiqué, a pour objet  »l’adoption de ce plan d’actions qui vise à assurer une bonne coordination et un bon leadership de l’Etat pour une action plus concertée et simultanée de tous les acteurs afin de s’attaquer aux causes profondes des vulnérabilités, assurer en même temps l’assistance humanitaire nécessaire pour sauver des vies, et de favoriser le relèvement et le renforcement de la résilience dans la communauté affectée, ainsi que la recherche des solutions durables.
Le budget prévisionnel de ce plan d’actions s’élève à environ 198,5 milliards de Franc CFA, indique-t-on.

Dans la même catégorie