ANG SaúdePública/Técnicos de saúde do Hospital Militar prestam serviço minimo ao Hospital Nacional Simão Mendes ANG SaúdePública/Directores de serviço do HNSM pedem dimissão em bloco ANG Greve na Saúde/ Governo ameça levar à justiça técnicos de saúde em greve “por tempo ideterminado” ANG ONU/Guterres pede cooperação porque mundo nunca enfrentou tantas ameaças ANG Greve na Saúde/LGDH exige do governo tomada de medidas para evitar mais mortes AGP Gabon : Les rues de Libreville débarrassées progressivement des malades mentaux GNA NYA provides economic empowerment to vulnerable youth in Bongo GNA 2021 PHC Results: Female population still highest at 50.7 per cent GNA Operators Commercial facilities in Volta and Eastern Regions trained on energy efficiency GNA MESTI agencies discuss financing science research with parliamentary committee

Niger : Le parlement adopte la première loi rectificative de la loi des finances 2021


  28 Juillet      37        Politique (18564),

   

Niamey, 28 juillet(ANP)-Le président de l’Assemblée Nationale, M. SEINI OUMAROU a présidé, ce mercredi 28 juillet 2021, une séance plénière de l’Assemblée nationale qui a adopté la première rectification de la loi des finances de l’année Budgétaire 2021.

Les modifications apportées à la loi de finances initiale 2021 portent sur certaines mesures fiscales, des ouvertures additionnelles de recettes, ainsi que des ouvertures et des annulations de crédits.

Les mesures fiscales proposées portent sur la facture certifiée, les régimes d’imposition, la Taxe sur la Terminaison du Trafic International Entrant (TATTIE) et la Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers (TIPP).

Quant aux ouvertures additionnelles de recettes, elles sont de 181.55 milliards de Fcfa constituées de 162.83 milliards de Fcfa d’émissions d’emprunts obligatoires et de 18.72 milliards Fcfa résultant du rehaussement de notre capacité de tirage au titre de la facilité de crédit du Fonds Monétaire International (FMI).

S’agissant des annulations de crédits, elles portent sur un montant de 2, 81milliadrs de Fcfa.

Ainsi le budget général de l’Etat 2021, après cette première rectification passe d’un montant de 2.644,53 milliards de Fcfa à 2.826,09 milliards de Fcfa, soit une augmentation de 181,55 milliards de Fcfa correspondant à 6,87%.

En prenant la parole, le commissaire du Gouvernement, le Ministre des finances, M. Ahmed Jidoud a félicité les parlementaires pour ’’leur vote massif en faveur de cette rectification qui permettra au Gouvernement de répondre aux attentes légitimes du peuple Nigérien’’.

Dans la même catégorie