MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Niger : Plus de 130 milliards de CFA de l’UE pour le financement de la résilience et la construction de l’Eta


  31 Mai      102        Economie (20566), Finance (1479),

 

Niamey, 31 Mai (ANP)- Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou et l’Ambassadrice de l’Union Européenne au Niger, Dr Denisa Elena Ionete ont procédé, dans l’après-midi de ce mardi 31 Mai 2022, à la signature d’une convention de financement relative à la résilience et la construction de l’Etat, pour un montant total de 130 milliards de FCFA.

Dans son allocution, à cette occasion, le Ministre d’Etat, Hassoumi Massoudou a indiqué que ‘’cette 4ème signature de convention de financement qui intervient aujourd’hui, porte sur le programme d’appui budgétaire sous forme de contrat pour la Résilience et la Construction de l’Appareil de l’Etat (SRBC4) pour un montant de 195 millions d’Euros soit 130 milliards de FCFA, sur le nouvel instrument financier de l’UE’’.

Pour le Ministre Hassoumi, ‘’ l’objectif de la présente cérémonie a été formulé sur la base des priorités de notre pays, et vise à soutenir le gouvernement nigérien dans ses efforts en vue d’éradiquer la pauvreté et réduire les inégalités à travers le renforcement de la gouvernance et la redevabilité institutionnelle et financière, y compris dans la gestion et la prévention des défis migratoires, des crises et des chocs ; l’accès plus équitable et plus efficace au système éducatif et à la formation professionnelle, notamment pour les femmes et les jeunes, et enfin la promotion d’une croissance économique inclusive et la création d’emplois’’.

Selon toujours le ministre, ‘’le montant alloué à l’appui budgétaire, c’est-à-dire le transfert des fonds au trésor public est estimé à 159 millions d’Euros soit plus de 104 297.0163.000 de FCFA, va contribuer d’une part à conforter la stabilité macro-économique menacée par impact des problèmes sécuritaires sur l’investissement et la croissance, et d’accroître la viabilité de la dette et les finances publiques en général d’autre part’’.

Il a, aussi ajouté que, ‘’ quant au montant alloué sous forme d’appui complémentaire pour 36 millions d’Euros soit plus de 23. 614.452.000 de FCFA, il servira à soutenir en même temps le renforcement des capacités de l’Etat en vue de mener à terme les réformes sectorielles identifiées, et à apporter un appui plus transversal sur des sujets clés pour l’efficacité de l’action gouvernementale et l’atteinte des résultats du programme’’.

Par ailleurs, il est prévu dans ce cadre, ‘’l’assistance technique en vue de renforcer les capacités des ministères sectoriels ainsi que l’octroi des subventions à certaines institutions publiques qui concourent à l’amélioration de la gouvernance’’.

Quant à l’Ambassadrice de l’UE, elle a déclaré que ‘’cette convention de financement porte sur une modalité de mise en œuvre qui nous est chère, l’appui budgétaire et qui vient renforcer davantage l’excellente coopération qui unit l’UE et la République du Niger’’.

‘’Cela me donne l’occasion de renouveler ici, et alors que le pays fait face effectivement à de nombreux défis, tant socio-économique que sécuritaire, la volonté et la détermination de l’UE de se tenir aux côtés du Niger et d’œuvrer ensemble dans un esprit de partenariat et de responsabilité partagé’’, a-t-elle poursuivi en précisant que ‘’l’appui budgétaire de l’UE est un don de soutien qui catalyse les réformes du gouvernement, à travers le transfert de liquidités au trésor sur base de l’accomplissement des indicateurs de performance ciblant des réformes, sous tendues par des mesures d’accompagnement visant le renforcement des capacités des institutions nationales et des services du gouvernement et par un dialogue politique et sur les politiques régulières et constructives, le tout dans une approche de redevabilité mutuelle’’.

Dr Denisa Ionete de faire comprendre que ‘’ le Niger et l’UE ont une expérience importante dans la mise en œuvre de l’appui budgétaire, le programme d’appui budgétaire du Niger étant l’un des plus grands de l’Afrique et du monde’’.

‘’Ce programme qui vient d’être signé, porte sur un transfert important au trésor pour 159 millions d’Euros catalysant des réformes importantes dans des domaines clés de l’Education, de la formation, la sécurité, le secteur privé y compris les chaînes de valeur agro-sylvo-pastorales, justice, prévention et la gestion des crises et chocs’’.

‘’Ses mesures d’accompagnement s’élèvent à un montant de 36 millions d’Euros et se feront à travers l’assistance technique, des équipements et des subventions et à travers ses objectifs, ce nouveau programme SRBC viendra appuyer le Niger dans le domaine prioritaires du plan de développement économique et social (PDES)’’, a-t-elle détaillé.

L’UE est un partenaire stratégique du Niger en matière d’aide au développement et de la lutte contre l’insécurité qui sévit dans le pays

Dans la même catégorie