APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Niger: plus de 269 soldats américains sur 946 ont déjà quitté le Niger (communiqué conjoint)


  8 Juin      12        Politique (26031),

 

Niamey, 07/06/2024 (MAP)- Plus de 269 soldats américains sur 946 ont déjà quitté le Niger, à la suite d’un accord signé en mai entre Washington et le pouvoir nigérien, ont annoncé vendredi les deux parties dans un communiqué conjoint publié à Niamey.

« Depuis la signature de l’accord sur le retrait des troupes américaines le 19 mai 2024, plus de 269 éléments sur 946 et plusieurs tonnes de matériels ont déjà quitté le Niger », indique le communiqué signé par le chef d’état-major de l’armée de terre du Niger, le colonel Mamane Sani Kiaou, et le général de division Kenneth Ekman, du ministère américain de la Défense.

Le texte a été publié à l’occasion d’une cérémonie à la base militaire 101 à Niamey organisée pour le départ d’autres soldats américains dont le nombre n’a pas été précisé et qui marque « le début officiel du retrait du personnel et des équipements militaires américains ».

Ce nouveau départ à bord d’un C130, « marque le début d’une série de plusieurs rotations de gros porteurs pour le rapatriement du personnel et du matériel conformément à l’accord du 19 mai », ajoute-t-on.

Cet « accord de désengagement » des troupes américaines précisait que des forces avaient déjà quitté le Niger et que le dernier soldat américain devra être parti « au plus tard le 15 septembre 2024 ».

Il avait été conclu deux mois après la dénonciation de l’accord de coopération militaire avec les Etats-Unis par le pouvoir nigérien.

« Afin de permettre un retrait en bon ordre et en toute sécurité, une commission mixte de désengagement à été mise en place pour faciliter la coordination », précise le communiqué conjoint, notant que « les deux parties se sont engagées à ne ménager aucun effort pour la réussite de ce retrait », notamment pour « la protection et la sécurité des forces américaines ».

Elles s’engagent en outre « à poursuivre la coopération dans des domaines d’intérêt commun » et « rappellent que ce retrait des forces américaines n’aura aucune incidence sur les relations actuelles » entre Washington et Niamey.

Dans la même catégorie