ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

Niger: Présidente de CONGAFEN, Mme Kako Fatima, femme leader


  23 Avril      236        LeaderShip Feminin (320),

   

Niamey, 23 Avril (ANP)- Juriste et activiste de la société civile, Mme Kako Fatima a d’abord été membre en 2004, de l’association qui s’appelait MOUNGANE qui veut dire en haoussa ’’ les femmes ont compris’’ avant de devenir en 2004 Présidente de la Coordination des Organisations Non-Gouvernementales et Associations Féminines du Niger (CONGAFEN).
Membre également de l’Association des Femmes Juristes du Niger (AFJN), ‘’cela fait presque plus de dix ans que j’œuvre dans le domaine de la société civile, c’est une conviction personnelle d’aller dans la société civile, j’ai voulu toujours travailler avec surtout le monde des femmes, en particulier le monde rural, ce qui m’a permis aujourd’hui de faire vraiment la grande visibilité de cette structure faîtière qui est la CONGAFEN’’, soutient-elle, notant que
‘’Par rapport à la politique aujourd’hui, il y a eu une très grande avancée significative, aujourd’hui Dieu merci, les femmes ont commencé à avoir un éveil de prise de conscience et ça aussi, c’est à travers les sensibilisations.’’
La présidente de CONGAFEN fait valoir que ‘’Nous sommes à un taux de 25% pour les postes nominatifs et un taux de 15% pour les postes électifs puisqu’on est arrivé de 10% pour les postes électifs à 15% et vous avez vu il ya plus de femmes à l’hémicycle pas comme les échéances passées et pour les postes nominatifs qui sont de 25%.’’
‘’Nous sommes en train de chercher à rehausser ces postes à 30% pour ne pas dire même aller à la parité on sait que c’est difficile mais, je sais qu’on peut l’avoir’’, plaide-t-elle.
La Présidente de la CONGAFEN affirme qu’elle arrive à concilier ses activités de foyer, son militantisme en tant qu’activiste de la société civile, femme leader et ses responsabilités administratives de Directrice au niveau de son Ministère.
MTM/MHM/CA/ANP/- 0099 Avril 2019

Dans la même catégorie