AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt AGP Football/Infrastructures : Le stade d’Oyem pourrait être fonctionnel en 2025 AGP Football/Coupure d’électricité lors du match Gabon-Gambie : l’ONDSC veut faire la lumière sur l’incident ANP Hadj 2024 : Le COHO annonce le premier vol retour des pèlerins pour le vendredi 21 juin APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI) APS SENEGAL-SOCIETE / Madina Gounass : le ministre de l’Intérieur annonce des discussions pour dénouer la crise MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias

Niger : une dizaine d’éléments de Boko Haram tués par l’armée dans l’extrême est du pays


  15 Mars      35        Securité (3085),

 

Niamey, 15/03/2024 (MAP) -L’aviation nigérienne a tué une dizaine de combattants de Boko Haram dans le secteur d’Assaga de la région de Diffa (extrême est), a indiqué jeudi l’armée dans son bulletin d’informations.

Selon l’armée, « au matin du 13 mars, aux environs de 06H00, une unité des Forces de défense et de sécurité (FDS) en reconnaissance offensive en direction de Gueshingar a été victime d’une attaque terroriste complexe avec utilisation de véhicule bélier perpétrée par les combattants de la secte Boko Haram ».

 » La prompte réaction des éléments des FDS a permis de détruire le véhicule piégé et de repousser l’ennemi. Une reconnaissance aérienne a aussitôt été engagée avec les vecteurs aériens afin de neutraliser le reste des véhicules et de combattants en fuite, » ajoute la même source.

Le Niger subit dans certaines de ses parties frontalières les exactions d’organisations terroristes dont les groupes armés et autres bandits qui contrôlent le sud de la Libye depuis le renversement en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, des groupes terroristes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’Ansar Dine et d’autres mouvements basés dans le nord du Mali, et le groupe terroriste Boko Haram logé au Nigeria.

S’est ajouté à cela ces dernières années un nouveau foyer d’insécurité dans l’extrême sud-ouest du pays, au niveau de la région des « trois frontières » (Niger-Mali-Burkina Faso) entretenu par d’autres groupes terroristes qui mettent en péril la sécurité des personnes et des biens.

Dans la même catégorie