MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Niger : Une vingtaine de journalistes à l’école des techniques de lutte contre la désinformation


  21 Mars      36        formation (475), média (438),

 

Niamey, 21 Mars (ANP)- Les travaux d’un atelier de formation des journalistes sur les techniques pour combattre la désinformation se sont ouverts, le lundi 20 mars 2023 à la maison de la presse de Niamey.

C’est l’ambassadeur de l’Union Européenne au Niger, M. Franca Salvador qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en présence du Secrétaire Général du ministère de la communication, du Représentant du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), des membres du corps diplomatique, des responsables des organes de presse, du Président du Conseil d’Administration (PCA) de la Maison de la Presse, du Président de l’ONIMED, ainsi que de plusieurs autres invités.

Cet atelier de formation, organisé par la maison de la presse et l’ONIMED avec l’appui financier de l’Union Européenne, vise à contribuer à outiller les journalistes afin de combattre la propagation des fausses nouvelles.

Deux jours durant les participants seront édifiés par des experts internationaux et nationaux sur notamment l’identification des Fake news, les outils de vérification des informations, la recherche avancée, la collecte des données ainsi que sur les techniques d’investigation.

Notons aussi qu’une communication d’ EUCAP Sahel Niger sur le partage d’expériences sur la gestion de la communication de crise et la propagation des fausses nouvelles est au programme de cette  session de formation et qu’il est également prévu des travaux pratiques et des visites de terrains.

Dans son mot à l’ouverture des travaux, l’Ambassadeur de l’UE a tenu à saluer les efforts des autorités dans l’accompagnement des journalistes, et la lutte contre la désinformation.

Selon M. Franca Salvador, « le phénomène de la désinformation nous menace fortement, puisque les formes de communication sont chaque fois plus pulvérisées, chaque fois plus en ligne, il est donc important d’avoir des vecteurs de détection de fausses informations plus performants mais aussi qui soient accessibles au grand public ».

Pour l’Ambassadeur de l’UE au Niger, « cet atelier se veut un espace d’apprentissage pour récupérer  et combattre la désinformation à travers laquelle l’UE vise à favoriser un journalisme de qualité au Niger ».

«La désinformation est très liée au phénomène d’internet et le taux de pénétration d’internet croît chaque fois plus au Niger avec une estimation de 30% actuellement, mais on constate aussi que 79% des ménages au Niger possèdent un téléphone mobile et ce pourcentage monte à plus de 95% à Niamey », a ajouté M. Franca.

« L’information est devenue une véritable arme comme cela n’avait jamais été le cas auparavant, puisque des nouvelles technologies puissantes facilitent la manipulation et la fabrication des contenus tandis que les réseaux sociaux amplifient de façon spectaculaire des fausses nouvelles », a indiqué l’Ambassadeur de l’UE.

« Il est donc important pour un journaliste de se rappeler au quotidien l’éthique professionnelle, et d’éviter la publication d’information non vérifiée », a-t-il plaidé, avant de remercier la maison de la presse et l’ONIMED pour l’organisation de cet atelier.

Le PCA de la maison de la Presse, M. Ibrahim Harouna a pour sa part tenu à remercier l’Ambassade de l’Union Européenne au Niger pour son appui important dans l’organisation de cette rencontre.

Il a aussi rappelé que ‘’face à ce défi de la désinformation, la nécessité de former et renforcer les capacités des journalistes s’avère urgente’’.

Le président de l’Observatoire des Médias pour l’Ethique et la Déontologie (ONIMED), Mamane Jaharou, a, quant à lui, invité les participants à saisir cette opportunité afin de se familiariser avec les techniques de détection des fausses nouvelles.

Il aussi rappelé que la Délégation de l’Union européenne au Niger a facilité plusieurs activités de renforcement des capacités des journalistes nigériens à travers l’ONIMED.

Dans la même catégorie