MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Nigeria: Au moins 30 mineurs coincés sous terre depuis quatre jours


  5 Juin      7        catastrophe (129), Divers (1711),

 

Abuja, 05/06/2024 (MAP)- Au moins 30 mineurs sont bloqués sous terre depuis quatre jours dans l’Etat du Niger dans le centre du Nigeria, après l’effondrement d’une mine à la suite de pluies torrentielles, a indiqué mercredi un responsable des services de secours de la région, cité par des médias.

Dimanche soir, des dizaines de personnes employées par une société minière locale travaillaient dans une immense mine dans le village de Galkogo, dans le district de Shiroro, au moment de l’effondrement, a précisé Abdullahi Baba Ara, responsable de l’agence nigériane des secours (SEMA) de l’Etat du Niger.

« D’après les informations dont nous disposons, plus de 30 mineurs sont coincés dans la mine qui s’est effondrée sur eux alors qu’ils travaillaient à l’intérieur », a fait savoir M. Ara.

« Sept personnes ont été évacuées, grièvement blessées, tandis que les opérations de secours se poursuivent pour sauver les autres », a-t-il ajouté.

Selon Abdullahi Baba Ara, plusieurs métaux importants sont extraits dans la région comme l’or, le tantale et le lithium.

Le nombre exact de mineurs piégés n’est pas connu dans l’immédiat, et les secours n’ont pas pu se rendre dans la zone de l’effondrement en raison de l’insécurité qui règne dans le district de Shiroro.

« Nous avions prévu d’aller dans la zone, mais les forces de sécurité nous ont demandé de ne pas le faire en raison de l’insécurité due à la présence de groupes armés », a expliqué Abdullahi Baba Ara.

Dans la même catégorie