MAP Quatre tueurs à gages abattus lors d’une fusillade à Durban (police) MAP Renforcement de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis APS SENEGAL-DROGUES /40,3 Kg de cocaïne saisis à l’AIBD (Douanes) APS L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (OMS) APS Louga : lancement d’une opération de plantation de 5000 arbres MAP Classement FIFA: Le Maroc au 14è rang mondial MAP Sénégal: Saisie de 40,3 Kg de cocaïne à l’aéroport de Dakar (Douanes) MAP Algérie : Amnesty déplore « la répression » exercée par les autorités contre  »la dissidence pacifique » MAP Les athlètes marocains participant aux JO commencent à affluer vers Paris MAP Guinée: Les autorités nient les arrestations de militants et demandent des enquêtes sur leur « enlèvement » présumé (communiqué)

Nigeria: Les syndicats suspendent la grève nationale pour une semaine


  4 Juin      12        Monde (2279),

 

Abuja, 04/06/2024 (MAP) – Les syndicats nigérians ont annoncé mardi suspendre pour une semaine leur grève nationale débutée la veille à la suite d’un désaccord entre syndicats et gouvernement sur le montant du salaire minimum.

« La grève est levée pour une semaine pour permettre la conclusion des négociations », a indiqué mardi après-midi l’un des principaux syndicats, le Congrès du travail du Nigeria (NLC) sur le réseau X.

L’arrêt de la grève a aussi été confirmé par le syndicat TUC.

Lundi, les syndicats avaient lancé une grève générale largement suivie.

Le réseau électrique national a été coupé, engendrant des pannes dans tout le pays, les vols intérieurs ont été suspendus, de nombreuses écoles fermées, tout comme les bureaux gouvernementaux, les ports et de nombreuses stations-service.

L’objet de la discorde entre les syndicats et le gouvernement porte sur la hausse du salaire minimum.

Actuellement, il est fixé à 30.000 nairas (environ 20 euros) et les syndicats réclamaient qu’il soit porté à 494.000 nairas (environ 300 euros) au début de la grève.

Le gouvernement a accepté lundi soir d’aller au-delà des 60.000 nairas initialement proposés.

Les syndicats protestaient également contre la hausse des tarifs de l’électricité qui ont augmenté

Dans la même catégorie