AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Nord-Kivu: Les Nation Unies condamnent l’attaque d’un convoi humanitaire à Butembo


  3 Juillet      7        Politique (26031), Securité (3146),

 

Kinshasa, 2 juillet 2024 (ACP).- L’attaque terroriste survenue le 30 juin 2024, contre un convoi humanitaire à Butembo, au Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo a été condamnée par le Bureau des coordinations des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), dans un communiqué reçu mardi à l’ACP.
« Le Bureau des coordinations des affaires humanitaires des Nations Unies en République démocratique du Congo condamne fermement l’attaque contre un convoi humanitaire le 30 juin dans la ville de Butembo, au Nord-Kivu », a-t-on lu dans ce document signé par Bruno Lemarquis, coordonnateur humanitaire pour la RDC.
Pour OCHA-RDC, cette attaque s’inscrit dans un contexte d’escalade de violence extrêmement préoccupant dans la province du Nord-Kivu, mettant en péril le travail et la vie des travailleurs humanitaires.
« Depuis le début de l’année (2024), plus de 170 incidents sécuritaires ont directement ciblé les travailleurs humanitaires, causant au moins quatre morts et 20 blessés. Plus d’une dizaine de travailleurs humanitaires ont également été enlevés au premier semestre 2024 », a dit Bruno Lemarquis, qualifiant de répréhensibles lesdites attaques.
« Ces attaques contre les travailleurs et les biens humanitaires sont absolument répréhensibles. Elles menacent la vie de nos équipes et privent de nombreux civils congolais dans le besoin de l’aide vitale dont ils ont désespérément besoin pour survivre. Cela doit cesser », a-t-il déploré.
M. Lemarquis a appelé ceux qui ont une influence sur les parties au conflit, à travailler ensemble pour une désescalade immédiate des violences et un retour à un dialogue politique afin de trouver une solution durable.

Pour lui, il est également important d’augmenter les efforts en vue de promouvoir des solutions durables pour les personnes déplacées dans les zones où les conditions sont réunies.
Trois personnes ont été tuées, cinq véhicules et trois motos incendiés, au cours d’une attaque terroriste dans la nuit du dimanche 30 juin à lundi 1er juillet contre un convoi humanitaire dans la ville de Butembo (Nord-Kivu).
L’attaque s’est produite autour de 22H00 locales à Kiviri, une cellule du quartier Ngingi, dans la commune Mususa, située à la sortie Sud-est de Butembo.

Dans la même catégorie