AIP Laurent Gbagbo appelle à la mise en place d’une brigade anti-terroriste ouest africaine AIP Suppression des produits optionnels : Des délégués de la MUGEF-CI dénoncent un « brigandage assurantiel » AIP L’AIP place 2023 sous de meilleurs auspices à travers l’excellence des agents (Directrice) AIP La SGCI ouvre une agence à Tabou APS Diène Ngom élu président de l’Amicale des anciennes et anciens du CESTI MAP Afrique du Sud : La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran ANP CHAN ALGÉRIE 2023 : Le Niger bat le Ghana et file en demi-finale MAP Burkina: des milliers de manifestants dans la rue pour exiger le départ des troupes françaises MAP Marrakech : Réunion de suivi de « l’Appel de Tanger » à l’expulsion de la pseudo-rasd de l’UA MAP Marrakech : Trois nouveaux pays africains signent « l’Appel de Tanger » pour l’expulsion de la « pseudo-rasd » de l’UA

Octobre rose : « FemSansCancer » toujours active dans la lutte contre le cancer du sein


  9 Décembre      9        Santé (14141),

   

L’association FemSansCancer (FSC) s’est une fois encore illustrée cette année à travers ses activités de lutte contre le cancer du sein. A l’accoutumée, elle mène des actions de sensibilisation et de dépistage au mois d’octobre rose pour lutter contre ce mal au sein de la population féminine togolaise.
Les membres de l’association FSC n’ont ménagé aucun effort pour aller à la rencontre des femmes des profondeurs du pays pour leur parler de ce tueur silencieux. Parmi ces femmes, certaines vivent peut-être déjà avec ce mal sans s’en rendre compte. C’est pour cette raison qu’elles organisent des actions de sensibilisations et de dépistage précoce partout où elles sont passées pour encourager les femmes qui ignorent encore leur statut, à se faire dépister.
A la séance apothéose de la campagne d’octobre rose de cette année, le samedi 29 octobre, une caravane et un concert ont été initiés avec l’appui de Vlisco African Company (VAC) à Lomé. Déjà à 7 heures 30 minutes, une centaine de membres, vêtues de T-shirts roses, à l’effigie de l’association, partie du rond-point Nathanaël au quartier Adidoadin ont sillonné quelques artères du quartier en chantant et dansant au son de la fanfare pour chuter au point de départ. Sur leurs T-shirts, on pouvait lire « Observe tes seins » ; « Un dépistage précoce augmente les chances de guérison ».
Après la caravane, l’assistance, constituée en petits groupes, a suivi des sensibilisations dans plusieurs langues du terroir. La sensibilisation a porté sur l’observation et l’autopalpation mensuelles des seins, le dépistage et le traitement du cancer du sein. Les femmes ont été invitées à faire une mammographie chaque deux ans à partir de la cinquantaine. Le traitement de cette maladie a été aussi abordé entre autres, la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie.
Dans l’après-midi, un concert, pour permettre aux femmes de se déstresser, a rassemblé les membres et des invités. Les artistes de la chanson togolaise, Bibi Reine et Cécile Meba ont émerveillé l’assistance par leurs prestations. Outre les prestations des deux artistes, des témoignages sur le cancer du sein, des jeux dotés de prix, une distribution de posters de citrons pour apprendre aux femmes à dépister le cancer du sein et des dons de prothèses mammaires aux femmes qui ont suivi l’ablation du sein, ont aussi marqué le concert.
Le vœu de FemSansCancer
La secrétaire générale de FSC, Mme Amina Ouro-Sama a appelé à une prise de conscience des femmes, pour encourager les pouvoirs publics à écouter les personnes affligées par cette pathologie. Une occasion pour elle de rappeler la nécessité d’un dépistage précoce par une consultation assurée auprès des professionnels de santé.
Mme Ouro-Sama a précisé qu’« aujourd’hui, les pouvoirs publics travaillent à faciliter l’accès aux soins, grâce au Centre national de cancérologie. Le secteur privé au Togo met aussi en œuvre des initiatives pour répondre efficacement aux attentes des femmes, grâce à la reconstruction mammaire instantanée suite à l’ablation du sein ». Néanmoins, FemSansCancer formule le souhait que les mesures soient multipliées pour offrir la possibilité aux femmes démunies, de bénéficier du traitement à coût réduit grâce aux génériques et prothèses mammaires. La secrétaire générale a, par ailleurs, insisté sur les mythes et préjugés qui continuent de planer sur ce mal, freinant ainsi l’engagement de la femme pour sa délivrance en cas de survenue de la maladie.
Depuis 2017, l’association FemSansCancer s’est assignée comme mission principale de parler, d’informer, de sensibiliser et de dépister les femmes au cancer du sein d’où leur slogan « Le cancer du sein, parlons-en ». Le mois d’octobre rose est fini, mais les activités de lutte contre le cancer du sein de l’association FemSansCancer se poursuivent.

Dans la même catégorie