AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une garnison des armées à Bouna pour œuvrer à la santé des populations AGP Guinée/sport : ‘’La ligue des académies guinéennes de football risque de rater la première édition du tournoi des académies prévues du 07 au 30 août en Côte d’Ivoire’’ AGP Mamou : Le Projet Covid-19 en Guinée vulgarise les dispositions institutionnelles, législatives, réglementaires nationales et les normes environnementales/sociales de la Banque mondiale AGP Gabon/Journée nationale du Drapeau : les enfants de ‘’SOS Mwana » honorés par le ministère de la Justice ANP Elaboration du plan national de mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU APS L’ARDN et son président honorés par l’association des journalistes noirs-américains AIP An 62: Un opérateur économique soulage des malades à Issia AIP Le tournoi Dominique Ouattara marqué par le “fair-play” à Touba AIP Le député-maire exhorte les jeunes d’Oumé à l’entrepreneuriat pour leur insertion socio-professionnelle AIP Des populations décrient la pollution de leur cadre de vie par les eaux usées d’une huilerie à Korhogo

OUSSAINOU DARBOE : ’’LES GAMBIENS DOIVENT TOUT FAIRE POUR PRÉSERVER LA PAIX SOCIALE APRÈS LA PRÉSIDENTIELLE’’


  4 Décembre      39        Politique (20647),

   

Banjul, 4 dec (APS) – Le leader du Parti démocratique unifié (UDP, sigle anglais) Oussainou Darboe, principal opposant au président sortant Adama Barrow, a insisté samedi sur la nécessité de ‘’tout faire pour préserver la paix sociale’’ après la présidentielle en cours dans son pays.

‘’Le pays doit continuer à vivre dans la paix et la stabilité après l’élection présidentielle’’, a dit M. Darboe, après avoir voté au quartier Fadiara à Banjul, non loin de son domicile qui fait état de quartier général de son état-major politique.

‘’L’économie gambienne est tirée par le secteur touristique. S’il y a la moindre instabilité politique après la présidentielle, le pays va en pâtir économiquement, d’où l’intérêt de préserver la paix sociale. Sinon les touristes et autres investisseurs vont rentrer’’, a prévenu le candidat Oussainou Darboe.

Six candidats dont le président sortant Adama Barrow sont en lice pour l’élection présidentielle gambienne prévue samedi. 962.000 électeurs répartis dans 1554 bureaux doivent prendre part au vote, dans les sept régions du pays.

Il s’agit du premier scrutin présidentiel de la Gambie après celui remporté en 2016 par Adama Barrow aux dépens de Yahya Jammeh.

L’ex président gambien qui a dirigé pendant 22 ans son pays, vit actuellement en exil en Guinée Equatoriale, depuis l’échec de sa tentative de confiscation de la victoire de son adversaire.

Il avait quitté la présidence gambienne sous la pression de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Dans la même catégorie