MAP Le Maroc remporte le Championnat d’Afrique de beach-volley et se qualifie pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 MAP Rwanda: un mort dans une bousculade en marge d’un meeting électoral de Paul Kagame Niger : Une attaque fait un mort, un blessé grave et des otages dans le Nord (Intérieur) MAP Le CPS de l’UA insiste sur l’enregistrement des réfugiés afin d’améliorer la prise de décision sur leur situation et l’efficacité des actions humanitaires en Afrique ACI Congo/Musique: Sortie du single « Bu diama ntangu » de Ladis Arcade Mboungui ANP Début des examens du CFEPD Session 2024 : Plus de 400.000 candidats en lice ANP Le secteur des ONG et Associations de Développement a mobilisé plus de 150 milliards F CFA en 2023 au Niger (Ministre) AIP Des magistrats instruits sur la déontologie de la magistrature AIP Le vice-président de la CNPC-CI initie des consultations des promoteurs immobiliers pour redynamiser le secteur ANP Tahoua : 73.120 candidats affrontent les épreuves écrites du CFEPD session 2024

Ouverture à Bangui d’un atelier de formation sur la gestion du personnel de l’Etat 


Bangui, 25 juin 2018 – (ACAP)- Le Directeur de cabinet au ministère de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local, Alexandre Kouroupé-Awo, a ouvert, lundi 25 juin 2018 à Bangui, les travaux d’un atelier de formation sur le système de gestion de la présence des fonctionnaires et agents de l’Etat (FAE), en présence du Coordonnateur du projet ART-RSE /Programme des Nations Unies (PNUD), Mamadou Sow.

Organisé par le gouvernement centrafricain, cet atelier de formation vise à mettre à la disposition d’une vingtaine de directeurs des ressources humaines et chefs de services des bases de données leur permettant de gérer les informations relatives aux fonctionnaires et agents de l’Etat.   Le Directeur de cabinet Alexandre kouroupé-Awo a fait savoir que cette formation est capitale au regard du constat négatif fait le mois dernier, lors de la réalisation de la première cartographie sur la présence des FAE par le comité.

« Malgré une bonne connaissance de leurs métiers et missions, de nombreuses directions des ressources de nos ministères ne disposent pas d’outils leur permettant de suivre d’une manière régulière la présence des personnels de l’Etat aussi bien au niveau central à Bangui qu’à l’intérieur du pays », a-t-il relevé.

Le Coordonnateur du projet ART-RSE / PNUD, Mamadou Sow a pour sa part souligné que la constitution des bases de données s’inscrit dans la dynamique du PNUD et des partenaires pour accompagner le gouvernement dans le processus de redéploiement de l’administration du territoire.   A cet effet, il a exhorté les cadres des différents départements ministériels à s’approprier cet outil de contrôle et de redéploiement des fonctionnaires de l’Etat.

Il convient de signaler que cette session de formation est organisée, grâce au concours technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement et de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).        Lundi 25 Juin 2018

Dans la même catégorie