AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Ouverture à Niamey de la 17ème Assemblée Générale du comité des Chefs de Police de l’Afrique de l’Ouest


  28 Mars      68        sécurité (499),

 

Niamey, 28 mars(ANP)-Le Ministre Nigérien de l’Intérieur et de la décentralisation, M. Hamadou Adamou Souley a présidé, ce mardi 28 mars 2023 au centre de conférences Mahatma Ghandi de Niamey, la cérémonie d’ouverture de la 17éme Assemblée Générale annuelle du comité des chefs de Police de l’Afrique de l’Ouest, sous le thème « La police face au terrorisme en Afrique de l’Ouest ».

L’ordre du jour de cette 17ème Assemblée Générale porte sur plusieurs points, à savoir la présentation du CCPAO et de ses activités d’avancement de sa 16éme Assemblée ; une table ronde sous le thème de la police face à la lutte contre le terrorisme, une brève intervention des représentants de CAPCCO/SAPCCO/EAPCO ; une présentation d’un exposé sur le rôle et les outils d’Interpol pour faciliter la collaboration dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée ; une présentation d’une vue d’ensemble des tendances actuelles en matière de traite des êtres humains.

Il y aura également une présentation des statistiques régionales sur la criminalité ; la mise en lumière des efforts de la CEDEAO en matière de lutte contre le terrorisme et de la composante policière de la CEDEAO, et enfin le débat sur le secrétariat permanent du CCPAO et son fonctionnement conformément aux meilleures pratiques.

Dans son discours d’ouverture prononcé à cette occasion, le Ministre Nigérien de l’ Intérieur et de la Décentralisation, M. Hamadou Adamou Souley a, tout d’abord, tenu à remercier la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour le choix porté sur le Niger pour abriter les différentes rencontres entrant dans le cadre de la 17éme Assemblée Générale du comité des chefs de police de l’Afrique de l’Ouest’’

Parlant du thème, M. Hamadou Adamou d’indiquer que ’’les présentes assises se tiennent à un moment crucial et décisif pour notre sous région en raison particulièrement de la recrudescence sans précédent des menaces diverses sur le plan sécuritaire’’.

Ces menaces, a-t-il souligné, se traduisent notamment par l’activisme des groupes terroristes et des bandes criminelles dans la zone sahélo -saharienne et la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée et le long des côtes ouest africaines’’.

Face à ces menaces, a annoncé le Ministre nigérien de l’intérieur, ‘’nos Etats ont décidé de renforcer leur coopération en développant une plus grande synergie d’action à travers des réponses vigoureuses  et concertées’’.

Au regard donc des ‘’défis sécuritaires qui sont aujourd’hui les nôtres, le comité des Chefs de Police de l’Afrique, en tant que plateforme d’analyse et d’échanges, est appelé à jouer un rôle déterminant dans le processus de proposition de solutions à ces défis qui se posent à notre sous-région’’ a fait savoir, Hamadou Adamou Souley

A cet effet, a-t-il ajouté ’’vos réflexions doivent permettre d’envisager des solutions plus opérationnelles pour venir à bout des différentes formes de criminalité transnationale organisée qui font le lit à la pauvreté et plombent le développement socio-économique de nos Etats’’, tout en tenant compte ‘’des préoccupations liées à la porosité de nos frontières, au caractère transnational de la criminalité tant au sahel que dans le Golfe de Guinée, au mode opératoire des groupes terroristes et criminels, aux différentes formes de défis en lien avec les trafics d’êtres humains, de drogues, d’armes, la cybercriminalité, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme’’.

‘’Le Niger est convaincu que le développement de la coopération policière à tous les niveaux, le partage d’expériences et de renseignements constituent des pistes de solutions adaptées pour relever les différents défis sécuritaires’’ a indiqué le Ministre nigérien de l’intérieur qui a rappelé que le pays s’est doté d’un arsenal juridique important tiré des législations et réglementations internationales et d’un dispositif opérationnel dont le plan juridique, la loi relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux ;le financement du terrorisme adoptée en 2016 ; la loi fixant l’organisation et la compétence des juridictions en République du Niger adoptée en 2018 ; l’ordonnance modifiant et complétant la loi portant institution du code pénal et enfin l’ordonnance modifiant et complétant la loi portant institution du code de procédure pénale’’.

‘’Ces textes permettent, entre autres une répression plus efficace des actes terroristes et facilitent la lutte contre le financement du terrorisme’’a conclu le Ministre Nigérien de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Le Représentant du Président de la Commission de la CEDEAO, M. N’Dri Guillaume Gnamien a, pour sa part, indiqué que ’’Cette rencontre est un événement annuel conforme aux dispositions  légales de la CEDEAO qui donnent l’opportunité aux Chefs de Police de nos Etats membres de discuter, de partager et d’échanger des informations et d’examiner les problèmes réalisés en ce qui concerne les tendances de la criminalité en générale et de la criminalité transnationale organisé en particulier afin de renforcer la sécurité régionale’’.

‘’L’Assemblée Générale annuelle de la CCPAO est également un forum qui permet de faire le point sur les mesures prises, le mécanisme existant, les efforts déployés et les défis rencontrés par la CEDEAO dans la lutte contre la criminalité’’ a-t-il ajouté.

Dans le même ordre d’idée, a poursuivi M.N’Dri Guillaume, ’’les enseignements tirés de vos expériences diverses et les situations sécuritaires particulières de vos pays vous permettront d’apprendre et de trouver collectivement des solutions pragmatiques pour faire face aux menaces liées à l’insécurité régionale’’.

Le Directeur Général de la Police Nationale du Niger, M. Oumarou Moussa a, quant à lui, tenu à remercier tous les Chefs de Police des pays membres de la CEDEAO, pour leur déplacement à Niamey.

Notons que cette cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de M. Francis Rwego Représentant du Secrétaire Général d’Interpol ; et de plusieurs autres invités.

Dans la même catégorie