MAP Djibouti : La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran MAP Mali: La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains organise un concours de mémorisation et de récitation du Saint Coran APS CHAN 2023 : ‘Madagascar va tout donner pour battre le Sénégal (entraineur) AIP La 2e édition du cross Joseph Tarègue lancée à Bouaké APS L’Etat va tout faire pour éviter un nouvel incendie au marché Ocass de Touba (Antoine Diome) APS Aliou Sow appelle les maires à investir dans le développement culturel APS Les migrantes, héroïnes négligées du développement économique APS Abdou Karim Fofana :  »Le Sénégal est propriétaire de son Train express régional. » APS Les activités de la 7e FIKA officiellement lancées APS Dakar remporte le grand prix Douta Seck du Fesnac

Ouverture à Niamey du 8eme forum national des jeunes sur la migration et les droits humains


  25 Novembre      15        Droits de l'Homme (582), Migration (371),

   

Niamey, le 25 nov. (ANP)- Le 8eme forum national des jeunes sur la migration et droits humains s’est ouvert à l’espace Frantz Fanon à Niamey ce vendredi 25 Novembre 2022, sous le thème central ‘’ Crise sécuritaire, criminalité et chômage des jeunes : la résilience à l’action collective.’’

L’objectif général de cette rencontre est de contribuer à l’effectivité des droits fondamentaux des personnes migrantes. Elle vise en particulier à créer un espace d’échanges entre les jeunes, les activistes et les décideurs sur les enjeux des politiques migratoires sécuritaires.

Il s’agira en plus de faire entendre les voix des personnes en mobilités dans la gouvernance des politiques migratoires et d’élaborer un plan d’actions de mobilisation sociale pour amener les décideurs à respecter leurs engagements internationaux relatifs au droit à la mobilité.

Les participants à ce forum national de deux jours vont suivre des panels sur des thématiques telles que : migrations internationales : enjeux politiques, économiques, environnementaux, sécuritaires et culturels ; l’emploi des jeunes, un enjeu de sécurité nationale et sur la crise sécuritaire au sahel : comprendre les enjeux et tracer des perspectives de sortie.

Placées sous le parrainage de la commission nationale des droits humains (CNDH), ces assises qui regroupent quelque 300 jeunes venus des 8 régions du pays ont été ouvertes par le Maire du 3eme Arrondissement communal de la ville de Niamey M. Hamadou Seydou.

Ce dernier s’est réjoui de la tenue de cette rencontre dans son entité, tout comme le Secrétaire général de l’Association Alternative Espace Citoyenne M. Moussa Tchangari qui a noté la pertinence des thèmes en débat.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des représentants du Ministre de la jeunesse, des partenaires du projet que sont Oxfam et l’Ambassade de Danemark au Niger, ainsi que le Président du Conseil d’Administration de l’association Alternative Espace Citoyen. Cette activité organisée par AEC est financée par le projet GDDH – Gouvernance, Démocratie et droits humains- mis en œuvre par OXFAM Niger.

Le Niger est un important pays de transit pour les migrants et les réfugiés de la région de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se dirigent en particulier vers l’Algérie, la Libye et l’Europe. Il est aussi un pays de transit et de destination pour les Nigériens et les autres citoyennes de la CEDEAO qui retournent au pays ou qui sont rapatriés. Ces dernières années, ce phénomène a été amplifié par les crises sécuritaires, climatiques et politiques dans la sous-région.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, un hommage a été rendu aux 5 jeunes activistes décédés en aout dernier alors qu’ils étaient en route pour Diffa dans le cadre d’un forum des jeunes.

Dans la même catégorie