MAP Le réalisateur Driss Roukhe signe son roman « Ridaa Annisyane » ACP Un joueur de Mazembe transféré à l’AS FAR du Maroc ACP RDC-RCA : la mise en œuvre du projet « Barrage Bangui » au cœur des échanges MAP 2e Symposium économique africain : Le PCNS présente son rapport annuel sur l’économie de l’Afrique 2024 MAP Nigeria: 21 morts et 69 blessés dans l’effondrement d’une école MAP Kenya: enquête après la découverte de 6 corps de femmes dans une décharge à Nairobi AIP Le président Teodoro Obiang Nguema se dit solidaire de la vision souverainiste de l’AES (Media) AIP L’Afrique du Sud prête à importer du gaz russe AIP A Rabat, des experts se penchent sur les défis macroéconomiques de l’Afrique AIP 2e édition de l’AES au Maroc : Des experts recommandent l’innovation financière face aux défis économiques actuels

Ouverture à Paris du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales


  20 Juin      14        Santé (15579),

 

Paris, 20/06/2024 (MAP) – Les travaux du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales se sont ouverts, jeudi à Paris, avec pour objectif de donner un coup de pouce aux fabricants de vaccins en Afrique.

Organisé à l’initiative de l’Union africaine, de l’Alliance des vaccins (GAVI) et de la France, ce Forum mondial réunit outre le président français Emmanuel Macron, des représentants d’États africains, des donateurs, des experts de l’industrie pharmaceutique et des organisations internationales, pour discuter notamment des stratégies et des financements nécessaires afin de renforcer la production de vaccins dans les pays africains en développement.

Ce Forum doit aussi donner naissance à un nouvel instrument financier, l’Accélérateur pour la Production de Vaccins en Afrique (AVMA).

« Tirant les leçons de la pandémie de Covid, ce mécanisme innovant marque une étape importante pour la souveraineté sanitaire du continent africain. L’AVMA apportera en effet une réponse financière en soutien à la production régionale de vaccins sur le continent africain », souligne le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Conçu par GAVI en étroite collaboration avec les centres africains de contrôle et de prévention des maladies, il contribuera à l’objectif de l’Union africaine de produire sur le continent au moins 60% des doses de vaccins nécessaires au continent africain d’ici 2040, précise la même source.

Le Forum marquera également le lancement de la campagne de mobilisation pour les ressources de l’Alliance du vaccin, GAVI, pour la période 2026-2030, relève-t-on.

L’Alliance œuvre à obtenir des progrès pour combattre des maladies infectieuses telles que le paludisme, la dengue ou le choléra, dont les risques de propagation sont renforcés par le dérèglement climatique.

Depuis sa création en 2000, elle a aidé à vacciner plus d’un milliard d’enfants et à prévenir à terme plus de 17,3 millions de décès, réduisant de moitié la mortalité infantile dans 78 pays à faible revenu.

Dans la même catégorie