GNA NADMO Officials tour communities affected by floods in Ashanti GNA Social Welfare Girl’s Vocational Centre appeals for support to renovate burnt dormitory Inforpress Ministro garante que estátua de Ildo Lobo será erguida em Pedra de Lume com a retoma do turismo Inforpress Cabo Verde perto de atingir 80% da população com primeira dose da vacina contra a covid-19 Inforpress Procurador-Geral da República espera para breve a instalação do Campus da Justiça Inforpress Ministério da Saúde promove ateliê de capacitação em reanimação fetal e actualização do Partograma Inforpress Cabo Verde deve continuar atento às dinâmicas de cooperação para o desenvolvimento –conferencista Inforpress Cidade da Praia: Cantora Marta Hugon apresenta o seu quinto álbum intitulado “Coração na Boca” AIP Le président de la Guinée Bissau attendu mercredi à Conakry AGP Gabon/La sécurité aérienne: GSEZ Airport s’engage à réduire le taux d’accidents

Participation du ministère des Transports à la conférence de l’économie bleue du 26 au 28 prochain à Nairobi


  23 Novembre      42        Economie (13397),

   

Kinshasa, 23 Nov.2018 (ACP)-Les préparatifs de la participation de la synergie des femmes congolaises, regroupées au sein de la structure dénommée « WIMA » (Women in maritime african), œuvrant au ministère des Transports et communications, à la conférence de l’économie bleue durable prévue du 26 au 28 novembre 2018, à Nairobi au Kenya, évoluent normalement, a appris l’ACP vendredi, d’une source émanant de ce ministère.

Placée sous le thème : « L’économie bleue et programme de développement durable à l’horizon 2030 », ce forum donnera l’occasion aux pays en développement, d’une part et ceux qui sont développés, d’autre part, d’examiner, notamment les priorités relatives à la mise en place d’une économie bleue durable, les difficultés qu’elle pose et sa contribution à la mise en œuvre du Programme de développement à l’horizon 2030, plus précisément dans le secteur de la sécurité et sûreté maritime.

Pour marquer une présence remarquable et capitaliser positivement leur participation à ces assises, les forces vives féminines venues de tous les secteurs de Transports de la République démocratique du Congo (RDC), ont effectué une visite d’inspection dans différents ports fluviales de Kinshasa.

Conduite par Mme Caroline Mawadji, ancienne directrice générale des Lignes maritimes congolaises (LMC), cette délégation a échangé des vues avec les agents de l’Etat commis à la surveillance de ces ports sur l’amélioration des conditions de leur travail, la nécessité de la modernisation de ces infrastructures aéroportuaires et l’installation d’un dialogue social dans les milieux des marins.

Selon la source, l’Economie bleue concerne les océans et les eaux intérieures comme espace de développement durable. Elle comporte plusieurs composantes dont les industries maritimes traditionnelles que sont la pêche, le tourisme et les transports maritimes, et aussi des activités nouvelles telles que l’aquaculture, les activités extractives sur les fonds marins, la biotechnologie marine et la bio prospection.

Pousser les gouvernements africains à se pencher sur la question de l’économie bleue aux fins de la création durable de richesses, formuler des stratégies et des plans pour exploiter le domaine maritime africain et enfin recenser les difficultés rencontrées dans la protection du milieu marin et le phénomène de la piraterie dans les océans, tels sont les résultats attendus de ce forum, conclue la source. ACP/Kayu/KGD

Dans la même catégorie