APS LA LIGUE PROFESSIONNELLE APPELLE AU FAIR-PLAY POUR FINIR LA SAISON EN BEAUTÉ (COMMUNIQUÉ) GNA NDPC holds stakeholders engagement to improve food nutrition systems GNA Help save the forestry industry – Forestry Association cries GNA CHAG launches six months revolving fund for member facilities AIB Burkina : Un forum pour accompagner les collectivités territoriales AIB Burkina : Le gouvernement veut assainir les exploitants de la filière cinéma APS VERS UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR L’ENRÔLEMENT DES DEMANDEURS D’EMPLOI APS OIGNON : A POTOU, COMMERÇANTS ET PRODUCTEURS DÉNONCENT UNE « CONCURRENCE DÉLOYALE’’ DE L’AGROBUSINESS APS DAKAR DEM DIKK : VERS DES PARTENARIATS AVEC DES FOURNISSEURS EUROPÉENS APS MACKY SALL : ‘’LE DATA CENTER DE DIAMNIADIO EST UNE GRANDE RÉVOLUTION POUR NOTRE SOUVERAINETÉ DIGITALE’’

PCNS: l’Afrique au cœur des débats de la nouvelle édition des « Dialogues stratégiques »


  30 Avril      74        Leadership Africain (127),

   

Rabat, 30/04/2021 (MAP) – Le Policy Center for the New South (PCNS) à Rabat et le Centre HEC de Géopolitique à Paris organisent, le 4 mai 2021, une nouvelle édition de leurs « Dialogues stratégiques « , annonce un communiqué du PCNS.

Accessible au public sur les plateformes YouTube et Facebook du PCNS, la discussion se fera sous forme de webinaire, autour de deux thèmes « Les rivalités de puissance en Afrique » et « L’Afrique face au terrorisme », qui seront débattus entre une vingtaine d’experts et de chercheurs du Nord et du Sud, précise la même source.

Cette rencontre semestrielle, qui réunit depuis 2016 une communauté d’experts, de militaires, de diplomates et de responsables politiques, donne lieu à des publications à chacune de ses éditions.

Elle se déroulera en deux temps, avec un thème de portée globale le matin, et un thème à portée plus régionale l’après-midi, comme c’est la coutume dans les Dialogues stratégiques.

Le premier thème « Les rivalités de puissance en Afrique » abordera la compétition entre les grandes puissances, combinée aux clivages régionaux déjà existants, et son impact sur la stabilité du continent, détaille le communiqué, notant que cette question se pose d’autant plus que la crise Covid-19 amplifie les tendances nationalistes et ne change rien au rapport de force entre les États-Unis, la Chine et la Russie.

Plusieurs panels seront au menu pour ce thème, notamment les intérêts et priorités des grandes puissances en Afrique », les rapports de force entre puissances émergentes et traditionnelles, le soft power indien à la conquête de l’Afrique, ainsi que la nouvelle physionomie de la stratégie chinoise en Afrique.

S’agissant du second thème: « l’Afrique face au terrorisme », il débattra de la géopolitique du terrorisme et évoquera la propagation de la menace dans le Sahel, avec très peu de réponses appropriées, ce qui pose toute une série de questions qui seront abordées par les experts.

Les panels de ce thème tourneront autour des situations et modes d’action, le bilan des opérations militaires françaises, et la façade africaine de l’Océan indien : une zone stratégique future, visée par le terrorisme

Lancé en 2014 à Rabat avec plus de 40 chercheurs associés du Sud comme du Nord, le PCNS offre une perspective du Sud sur les enjeux des pays en développement, et vise à faciliter les décisions stratégiques et les politiques publiques relevant de ses principaux programmes.

Dans la même catégorie