GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

Plan Sénégal Emergent: les résultats obtenus au groupe consultatif de Paris consacrent le rayonnement international du Sénégal (Macky Sall)


Dakar, 27/12/2018 (MAP) – Les résultats obtenus par le Sénégal à l’occasion du groupe consultatif de Paris, tenu récemment, consacrent le rayonnement international du Sénégal à travers la crédibilité et la pertinence du PSE (Plan Sénégal Emergent), « dont la première phase a été une réussite en termes de réalisations et de progrès économique et social », a assuré le président sénégalais, Macky Sall.

S’exprimant mercredi en Conseil des ministres, le chef de l’Etat sénégalais a demandé au gouvernement d’ »accélérer tous les dossiers techniques » devant permettre le « financement adéquat » et « la réalisation, dans les délais prescrits, des projets inscrits au Plan d’Actions Prioritaires (PAP II) du PSE ».

Le Sénégal a levé le 17 décembre à Paris 7356 milliards FCFA (14 milliards de dollars) pour le financement du PAP 2019-2023, qui va marquer la deuxième phase du PSE dont le montant s’élève à 14.098 milliards FCFA.

Le gouvernement a recueilli près du triple des 2856 milliards FCFA qu’il souhaitait obtenir de ses partenaires techniques et financiers qu’il rencontrait à Paris, sous la direction du chef de l’Etat, Macky Sall.

Le PAP comporte quelque 700 projets dont « la priorisation a été opérée sur la base de 11 critères », selon une présentation faite à Paris par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, lors du Groupe consultatif. Il est notamment attendue de sa mise en oeuvre une croissance économique de 9,1 % en 2023.

« A ce titre, le Président de la République engage le Gouvernement à accélérer les réformes de l’environnement des affaires, à promouvoir la participation du secteur privé national et international au financement du PSE et à amplifier la modernisation soutenue et globale de l’administration publique (…) », souligne le communiqué du conseil des ministres.

Le PAP a été élaboré dans le souci d’assurer « une consolidation des progrès enregistrés » avec la première phase du PSE, mis en oeuvre sur la période 2014-2018. Il « se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de croissance ».

Dans la même catégorie