APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Plus de 13 millions de Zambiens risquent d’être infectés par des maladies tropicales (ministre)


  3 Février      50        Santé (15362),

 

Lusaka, 03/02/2023 -(MAP)- Plus de treize millions de Zambiens risquent d’être infectés par une maladie tropicale négligée (MTN), notamment dans les zones rurales et défavorisées, a indiqué la ministre de la Santé, Sylvia Masebo.

«Pour un grand nombre de ces maladies, des interventions simples, sûres et peu coûteuses sont disponibles et peuvent être fournies aux personnes et aux communautés concernées», a déclaré Mme Masebo lors d’une réunion consultative avec les parties prenantes à l’occasion de la Journée mondiale de la lèpre.

Soulignant que le ministère de la Santé s’est engagé à créer un environnement propice pour accélérer la mise en œuvre des programmes de lutte contre les MTN et la lèpre dans le pays, elle a noté que «cette réunion fournira de nouvelles perspectives sur la manière dont nous pouvons oeuvrer ensemble pour accélérer l’éradication de ces maladies».

«Le gouvernement s’est engagé à éliminer les MTN en veillant à ce que le traitement soit disponible, abordable, accessible et partagé équitablement en faveur des populations qui en ont le plus besoin», a-t-elle soutenu.

Mme Masebo a précisé que plusieurs mesures ont été mises en place dans ce sens, notamment la cartographie de toutes les maladies tropicales négligées en Zambie et l’élaboration d’un plan directeur aligné sur la feuille de route 2030 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’élimination des MTN.

À cet égard, la ministre a appelé toutes les parties prenantes à redoubler d’efforts pour intégrer les programmes et les interventions contre les MTN, pour assurer une action plus efficace et efficiente, et une accélération des progrès.

«Pour y parvenir, nous avons besoin d’un financement durable pour les MTN», a-t-elle signalé, notant que les investissements réalisés jusqu’à présent ont permis à 46 pays à travers le monde d’éliminer ces maladies.

Revenant sur les efforts déployés pour lutter contre la lèpre, Mme Masebo a déclaré qu’en dépit des progrès réalisés durant les deux dernières décennies, cette maladie reste un problème de santé publique important en Zambie et en Afrique.

Dans la même catégorie