MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE


  30 Novembre      187        Finance (1509),

 

Dakar, 30 nov (APS) – L’Assemblée nationale a adopté lundi le budget 2021 du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, arrêté à 44 milliards 899 millions 115 mille 513 frs CFA, contre 25 milliards 767 millions 789 mille 100 francs pour l’exercice précédent, soit une hausse de plus de 19 milliards en valeur absolue, a appris l’APS.

Les travaux de l’examen du projet de budget du MEDD ont démarré à 17 heures 30 minutes. Le gouvernement était représenté par le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba Sy.

Le budget est articulé autour de quatre programmes.

La somme de 11 milliards 100 millions 291 379 francs CFA va être allouée au programme de lutte contre la déforestation et la dégradation des terres. Le deuxième programme concerne la conservation de la biodiversité et la gestion des aires protégées. Ce volet bénéficiera d’un montant de 8 milliards 322 millions 181 mille 747 francs CFA.

Pour l’exercice 2021, les crédits du programme consacré à la lutte contre les pollutions, les nuisances et les effets du changement climatique sont arrêtés à 23 milliards 376 millions 018 851 francs CFA, informe un document consulté par l’APS.

Le programme réservé au pilotage, à la coordination et à la gestion administrative bénéficiera d’un montant de 2 milliards 090 millions 623 mille 536 francs CFA.

Dans la même catégorie